Si les British ont les One Direction, en France, on a le groupe Destan. Kilian, Dean et Quentin ont débarqué en juin dernier avec leur chanson 'Vole', un extrait de leur premier album dont la date de sortie n'a pas encore été annoncée. Pour l'occasion, les trois chanteurs se sont confiés à Purebreak. Leur parcours, leurs projets... ils nous disent tout.

C'est le 17 juin dernier que le groupe Destan est parti à la conquête des charts. Kilian, Dean et Quentin se sont lancés avec la chanson Vole. Et ils sont bien décidés à faire un carton comme les One Direction. En attendant de découvrir l'un de leur nouveau projet, on vous propose d'en savoir un peu plus sur les trois chanteurs.

Allez dites moi tout, ce n'est pas vos vrais prénoms ?

Les trois chanteurs de Destan : Ah si.
Kilian : Kilian c'est mon vrai prénom, même si j'aurais bien aimé en changer à une époque d'ailleurs. Comme Dean a un prénom assez incroyable.
Dean : Tous ceux depuis la primaire m'ont fait 'mais c'est ton vrai prénom ? Tu te fous de moi ?'. Mais non depuis ma naissance je m'appelle Dean.

Comment s'est formé votre groupe ?
Quentin
: On allait en studio de répétition à droite à gauche et on s'est croisé plusieurs fois. Et c'est par le biais d'un ami qui connaissait Laura Marciano, qui est aujourd'hui notre compositrice et notre manager, qui a décidé de monter le groupe. Ça l'a tout de suite fait. Quand on se croisait dans les couloirs on se partageait les playlists, on avait vraiment les mêmes goûts musicaux.
Kilian : On s'est connu sur le musical purement parlant, après on est vraiment devenu meilleurs amis.

Pourquoi avoir choisi Destan comme nom de groupe ?
Killian
: C'est un peu d'un commun accord. On a fait quelques recherches et Destan dans l'empire Perse, c'était un nom qui désignait une personne qui avait une grande destinée, quelqu'un qui était voué à accomplir quelque chose de grand. Le nom nous a collé à la peau alors on l'a gardé.

A quand la sortie de l'album ?
Dean
: Très prochainement. On pourra retrouver un peu de tout. Ça parle de beaucoup de choses. D'amitié, d'amour, de fête genre 'sortez de chez vous, on va s'amuser c'est parti'. Et il y a des textes beaucoup plus matures comme nos ballades. J'adore vraiment chacune de nos chansons.

"Les fans hystériques, nous, on kiffe !"

Pourquoi parler d'amour dans votre premier single ? Vous n'avez pas peur que ça fasse un peu cliché ?
Kilian : Avec la musique, c'est ce qui rythme l'humanité. Il n'y a rien de plus beau que la musique et l'amour. Pour moi c'est vraiment ça.
Quentin: L'amour, l'amitié, la fête, sortir, bouger, faire bouger les gens, donner du bonheur c'est vraiment nous. Donc au final ça ne peut que se retranscrire que par une seule chose et un seul grand mot c'est l'amour.

Trois beaux garçons qui parlent d'amour ça va rendre les fans un peu hystériques. Ça ne vous fait pas peur ?
Dean
: Je pense que ça va plus nous faire plaisir qu'autre chose. Maintenant, chaque personne qui réussit a des fans hystériques à un moment ou un autre.
Kilian : C'est la reconnaissance qu'un artiste attend, qui lui fait vraiment plaisir.
Quentin : La rencontre avec les fans, les filles, nous on kiffe.

Quelle est la pire chose qui vous soit arrivée avec une fan ?
Kilian
: Je ne vois pas déjà comment on peut parler de pire. C'est péjoratif. Comment trouver quelque chose de péjoratif à dire sur l'attitude de tes fans.

Et si elles vous sautent dessus dans la rue ?
Quentin
: On rigole, on l'attrape, on la fait tourner puis on prend une photo.
Dean : Ca s'est passsé encore hier et c'est super marrant.
Kilian : Il ne faut pas souhaiter qu'il se passe des choses négatives. On est dans le positif.

"Les One Direction sont des exemples pour nous"

Dans le clip de Vole, on vous voit poursuivre des filles. C'est pareil dans la vraie vie ou vous êtes plutôt du genre timides ?
Quentin
: Ça dépend des filles. Il y a fuis-moi je te suis, suis-moi je te fuis.
Dean : Ça dépend de nous aussi.
Kilian : Moi personnellement en amour je suis assez dévoué. Déjà une relation amoureuse à la base je pense qu'il faut de la sincérité, il faut tout ça. On a toutes ces qualités entre guillemets pour prétendre à un jour connaître une histoire d'amour.
Quentin : Et le vrai, pas jouer un rôle au début pour faire le mec.

Qu'est ce que ça vous fait d'être comparés aux One Direction ?
Kilian
: C'est incroyable. Tu sais que les artistes ils ont rempli des stades. C'est de très bons chanteurs.
Dean : Ils ont rempli le stade de Wembley en quelques secondes. Ils sont très très forts. Même sur scène ils envoient une énergie qui est dingue. Même Niall qui est à la guitare c'est vraiment ouf. Les chansons en plus musicalement sont très très bonnes. Il n'y a pas toutes les meufs derrière eux pour rien.
Quentin : C'est que du bonheur. Ce sont des exemples pour nous. Ils savent ce que c'est la musique.

A quel One Direction vous identifieriez vous ?
Kilian
: Pour moi Dean ce serait le Niall du groupe dans le sens où il est musicien. Mais après c'est un Zayn Malik. C'est ce regard ténébreux. Regardez-le.
Dean : Kilian c'est Harry Styles dans sa petite bouille, les petites bouclettes. Et puis il y a du Louis, il y a un peu de tout. Sauf Niall. Il n'a aucun rapport avec lui. En tout cas Quentin ce serait Niall pour la couleur blonde. Puis même pour la musicalité il faut savoir qu'il joue très bien du piano. C'est aussi un des musiciens du groupe. Il a un peu le côté Louis pour le mannequinat aussi.

Si vous deviez faire une battle contre les One Direcition, qui remporterait la bataille ? Quentin : Franchement on serait tous trempés parce que c'est sûr que la bataille c'est une bataille d'eau parce que ça va être l'été, il va faire chaud. On va tous être trempés et on va bien se marrer.

Avec la célébrité va venir les rumeurs. Que diriez vous si on affirme que vous êtes gays ?
Dean
: Je dirais regardez moi juste (rires). Je n'ai aucun problème avec les homos. J'ai des potes qui sont gays et je n'ai aucun problème avec eux. J'ai du respect pour ceux qui l'assument.
Quentin : On a aucun problème avec ces choses-là. C'est des gens qui sont souvent sensibles à beaucoup de choses. Ça se rapproche beaucoup du milieu artistique et moi j'adore.

Et si on affirme que vous êtes drogués ou alcooliques ?
Quentin :
Ça m'étonnerait mec hier on était en studio.
Dean : C'est de l'hypocrisie. A partir du moment où on ment sur toi et que tu sais que ce n'est pas vrai, il n'y a rien à dire.

Jusqu'où êtes vous prêts à aller pour faire le buzz ?
Dean : Jusque sur scène, jusqu'à Mars. A peu près partout dans la France à peu près partout dans le monde.
Quentin : Ça va être ouf les mecs.

"Je pense que The Mess peut faire un bon petit parcours"

Cette année, Popstars est revenue sur D8 et a remis les groupes à l'ordre du jour. Vous avez suivi ?
Kilian : Oui c'est le groupe féminin qui a gagné.
Quentin : Elles sont très mignonnes d'ailleurs.
Kilian : Il y en a une c'est le sosie de Cameron Diaz, c'est complètement fou.
Dean : D'ailleurs si tu m'entends Cameron, on te kiffe.

Que pensez vous de ce genre d'émissions ?
Kilian
: C'est un gros tremplin pour tous les artistes qui se sont présentés, qui ont travaillé toutes ces semaines et qui ont vu ce que c'était le milieu. Je trouve que c'est énorme.
Dean : C'est une grosse opportunité pour eux parce qu'il y a beaucoup de personnes qui ont énormément de talent et qui n'arrivent peut-être pas à percer. Ces émissions permettent à ces gens-là d'arriver à leurs fins. C'est fort.

Vous auriez pu y participer ?
Kilian : Pourquoi pas. Mais la question ne se pose pas. On a eu beaucoup de chance.

Que pensez vous de The Mess ?
Kilian
: Moi je pense que ce groupe peut faire un bon petit parcours. Les filles sont de très bonnes chanteuses.
Dean : On voit la réussite des Little Mix en ce moment.
Kilian : C'est ça. C'est sur une vibes parallèle, donc je pense que ça ne peut que fuser. Mais je n'étais pas super fan de Au top. Autant j'adorais la voix des filles, mais je n'aimais pas beaucoup le texte que Maitre Gims leur a fait. J'ai trouvé que ça ne leur collait pas particulièrement. Après il faut voir l'univers dans lequel elles vont partir.
Quentin : De toute façon, ce n'est pas nous qui choisissont c'est les fans. On a pas notre mot à dire là-dessus.

Comment expliquez vous le retour des boysband ?
Dean :
Il n'y a pas de grandes explications à ça. Je pense que c'est plus une histoire de groupe que de boysband. Les groupes ne sont jamais réellement partis. Il y a The Script, One Republic. Ils sont tous là.
Kilian : Je pense qu'ils ont trouvé peut-être le petit moyen d'innover un peu plus, de remettre ça au goût du jour.

Un petit mot pour vos fans ?
Dean :
On vous fait de très gros bisous. On espère que vous ferez tous partis de la Destan Family parce qu'on grossit de jour en jour.
Kilian : Il y a de la place pour tout le monde.
Quentin :
Merci beaucoup pour votre soutien, pour tout ce que vous faites depuis le début pour nous. On reçoit beaucoup de dessins et beaucoup de lettres. C'est quelque chose qui nous touche beaucoup. On fera tout pour vous rendre heureux(se).

Propos recueillis par Atika Nasri. Ne pas mentionner sans citer Purebreak.com

Destan
Eurovision 2014 - Destan, Twin Twin... : les chansons des finalistes français dévoilées
Destan : Les One Direction ? "Ce sont des exemples pour nous" (INTERVIEW)