Par Aubéry Mallet Journaliste Séries, cinéma, télé
Aubéry Mallet est journaliste spécialisée séries. Fan du petit écran, elle a tout vu (ou presque) de Game of Thrones à Pretty Little Liars, de La Chronique des Bridgerton à Stranger Things en passant par Gossip Girl ou Friends.
C'est le film qui fait débat actuellement. Sorti sur Netflix le 28 septembre 2022, le film Blonde, avec Ana de Armas et qui retrace la vie de Marilyn Monroe, n'a convaincu ni les critiques, ni les spectateurs et abonnés de la plateforme. Certains ont même dénoncé un film anti avortement. L'autrice à l'origine du livre ayant inspiré le film réalisé par Andrew Dominik a donné son avis et défendu le long-métrage.

Si certains programmes de Netflix font l'unanimité (ou presque) comme Dahmer, Monstre, l'histoire de Jeffrey Dahmer qui a scotché les internautes, d'autres font tout le contraire. C'est le cas de Blonde. Après la sortie du long métrage sur la plateforme, les internautes ont largement critiqué le film, le taxant de "bouse".

Un sentiment aussi partagé par les critiques qui, hormis la prestation d'Ana de Armas qui était persuadée de la présence de Marilyn sur le tournage, n'ont pas été séduits par le long métrage. Pourquoi ? Surtout car il montre de nombreuses scènes chocs comme les violences et viols qu'a subis Marilyn Monroe. Le planning familial américain a même dénoncé un film anti avortement à cause d'une scène où la star parle à un foetus. Bref, le film fait débat. Et on a trouvé l'une des seules personnes (hormis le casting) à le défendre.

Ce gros soutien pour Blonde malgré les critiques

Avant de devenir un film, Blonde est en fait inspiré non pas uniquement de la vie de Marilyn Monroe mais d'un livre. Blonde, écrit par Joyce Carol Oates, a été publié en 2000 mais l'autrice n'a pas eu son mot à dire dans la production du film. Interrogée par des internautes sur Twitter au sujet du film, Joyce Carol Oates a donné son avis... et a défendu le film. "Je pense que c'était/c'est un brillant travail d'art cinématographique mais ce n'est pas pour tout le monde." a-t-elle écrit, soulignant ensuite : "C'est surprenant que dans une époque post #MeToo, son exposition des prédateurs sexuels de Hollywood soit interprétée comme de 'l'exploitation'. Andrew Dominik a voulu raconter l'histoire de Norma Jeane de façon sincère".

"Ce n'est pas un film pour les âmes sensibles. Le réalisateur est déterminé, intransigeant. Les 20 dernières minutes sont presque trop puissantes pour être vues. Au final, la cinématographie est brillante, tout comme la performance d'Ana de Armas." ajoute l'autrice dans un second tweet.

Joyce Carol Oates comprend tout de même que certains n'aient pas apprécié le film. "Le souci, c'est que Marilyn était une performance. L'actrice était Norma Jeane Baer. L'histoire est la sienne (...) Mais je comprends que beaucoup de spectateurs ne veulent pas voir une histoire si radicale, peut-être qu'elle est trop réaliste par rapport à l'expérience de certaines femmes" a-t-elle tweeté.

En attendant, malgré la polémique, Blonde continue d'attirer les abonnés de Netflix. Le film est actuellement numéro 2 du top 10 des programmes les plus vus en France.

Netflix
1899 : les 10 premières minutes révélaient déjà le rebondissement final, mais personne ne l'avait remarqué
Netflix : ces 4 séries ont mis toutes les critiques à leurs pieds en 2022 et vous n'en avez pourtant (peut-être) pas entendu parler
Netflix : ce film de Noël dépasse tous les autres en 24h et c'est mérité !
Netflix : trois ans après un énorme échec au cinéma, ce film inconnu en France cartonne enfin sur la plateforme
voir toutes les news de Netflix Découvrir plus d'articles