Drame hier aux Etats-Unis. Un Boeing 777 de la compagnie Asiana Airlines s'est crashé à l'aéroport de San Franciso au moment d'atterrir, pour des raisons encore inconnues. Un accident qui a coûté la vie à 2 personnes... et que David Eun, l'un des dirigeants de Samsung, a live-tweeté dès sa sortie de l'avion.

Crash spectaculaire à San Francisco

Les images du crash, qui passent en boucle à la télévision américaine, sont pour le moins impressionnantes. Au moment de son atterrissage, un Boeing 777 d'Asiana Airlines - compagnie sud-coréenne - a pris feu, ce samedi 6 juillet 2013, à l'aéroport de San Francisco en Californie. Après ce drame qui a coûté la vie à deux Chinois (âgés de 16 et 17 ans) et qui a fait 182 blessés, le ministère sud-coréen des Transports a tout simplement expliqué hier: "La queue de l'avion d'Asiana a touché la piste et l'appareil a quitté la piste".

Pour le moment, les causes du crash sont encore méconnues. Mais alors que l'enquête suit son cours, le PDG d'Asiana Airlines a déjà indiqué ce dimanche : "D'après ce que nous savons, il n'y a pas eu de problème de moteur ou mécanique". Par ailleurs, il a tenu à souligner que les deux pilotes du Boeing étaient très expérimentés.

David Eun, un rescapé par comme les autres

Parmi les rescapés, David Eun, l'un des dirigeants du groupe Samsung. Et même en plein crash, ce dernier n'a pas pu lâcher son smartphone. A peine sorti de l'avion en feu, il a tout de suite témoigné sur Twitter : "Je viens de m'écraser à l'aéroport de San Francisco. La queue s'est détachée. La plupart des gens ont l'air sains et saufs. Je suis ok. Surréaliste". Il a ensuite posté plusieurs messages, de l'intervention des pompiers jusqu'à sa sortie de l'aéroport. Preuve que de nos jours, tout, ou presque, se passe sur la toile.

Lire aussi : Marion Bartoli : le dérapage sexiste / Manuel Valls : numéro 1 d'un drôle de sondage / Twitter : bientôt les pubs ciblées / Nelson Mandela : dans "un état végétatif permanent"