Covid-19 : masques, distance... face aux variants, de nouvelles recommandations sanitaires à suivre
Covid-19 : masques, distance... face aux variants, de nouvelles recommandations sanitaires à suivre
Comme si la Covid-19 ne suffisait pas, plusieurs variants venants d'Angleterre ou d'Afrique du Sud sont arrivés en France depuis quelques semaines et seraient beaucoup plus contagieux. Pour vous protéger et protéger les autres, le Haut conseil de la santé publique a donné de nouvelles recommandations sanitaires. Il préconise notamment de favoriser les masques chirurgicaux et d'éviter les masques en tissus faits maison.

Alors que la campagne de vaccination est lancée (bien que la plupart de la population devra attendre un moment avant de pouvoir s'inscrire), la situation sanitaire est toujours préoccupante en France. Ce lundi 19 janvier, on comptait seulement un peu plus de 3700 cas, un chiffre qui devrait remonter puisque les contaminations étaient estimées à plus de 16 000 dimanche.

L'arrivée du variant britannique inquiète d'ailleurs toujours les autorités. Selon l'Inserm, cette mutation du virus (sur laquelle le vaccin Pfizer/BioNTech est efficace) devrait dominer en France "entre fin février et mi-mars". En Angleterre, son apparition a forcé le gouvernement à imposer un nouveau confinement stricte avec fermeture des écoles. Il faut dire que ce variant serait 70% plus contagieux. Afin de limiter au maximum sa propagation chez nous, le Haut conseil de la santé publique a fait part de nouvelles recommandations.

Porter des masques de catégorie 1 ou des masques chirurgicaux

Le premier changement concerne les masques. Face à la transmissibilité du variant, les médecins conseillent de favoriser les masques chirurgicaux ou les masques en tissus réutilisables de catégorie 1 ce qui correspond à une filtration de 90% des particules. Pour comparaison, les masques en tissus de catégorie 2 ne filtrent qu'à hauteur de 70%. Il est donc désormais déconseillé d'utiliser les masques en tissus faits maison dont on ne peut pas mesurer la filtration.

La catégorie ou le niveau de filtration des masques en tissus vendus dans le commerce doit être indiqué sur l'emballage. Les masques chirurgicaux, eux, sont divisés en trois types filtrants entre 95% et 98% des particules. A noter que le Haut conseil de la santé ne recommande pas le port grand public des masques FFP2, pas toujours adaptés au visage et parfois mal portés.

Respecter une distance de 2 mètres

Autre nouvelle recommandation : une distance plus grande entre les personnes. Alors qu'elle était fixée à au moins 1 mètre jusqu'à présent, il est désormais conseillé de laisser 2 mètres entre chaque personne dans les commerces ou les lieux publics. Reste à savoir si le gouvernement va prochainement officialiser ces nouvelles recommandations.