Coupe du Monde 2018 : un commentaire jugé raciste en direct sur beIN Sports fait la polémique
Coupe du Monde 2018 : un commentaire jugé raciste en direct sur beIN Sports fait la polémique
La victoire du Nigéria face à l'Islande ce vendredi 22 juin à l'occasion d'un match de la Coupe du Monde 2018 a été gâchée par un commentaire jugé raciste par plusieurs téléspectateurs, lâché en direct sur l'antenne de beIN Sports. De quoi créer la polémique et obliger la chaîne à s'excuser.

Toujours tourner sa langue 7 fois dans sa bouche avant de parler, surtout lorsque l'on est en direct. C'est la leçon que vient d'apprendre Grégory Paisley, consultant sur la chaîne BeIN Sports, ce vendredi 22 juin. La raison ? A l'occasion d'un match de Coupe du Monde entre l'Islande et le Nigéria, l'ex-footballeur du PSG, Nice ou encore Sochaux s'est retrouvé au coeur d'une polémique suite à un commentaire considéré comme raciste par de nombreux téléspectateurs.

Un commentaire jugé raciste indigne les téléspectateurs

Et pour cause, après une touche ratée de la part du joueur Wilfried Ndidi, Grégory Paisley a tenté de réagir avec humour en déclarant à l'antenne : "Il faut qu'il prenne du Banania". Le problème ? Cette marque de poudre de chocolat est historiquement associée à l'ancien slogan "Y'a bon Banania", longtemps accusé d'être raciste et le symbole du colonialisme français. Il a d'ailleurs été imposé à la société 'Nutrimaine', en 2011, l'arrêt total de l'exploitation de cette expression sous n'importe quelle forme.

Autant dire que son utilisation à l'antenne de beIN Sports n'est pas du tout passée, d'autant plus que Wilfried Ndidi fait partie du Nigéria, équipe provenant du Continent Africain. Résultat, c'est sur Twitter que les téléspectateurs ont fait part de leur mécontentement et leur indignation face à ce rapprochement raciste et ont exigé une réponse de la chaîne qatarie.

BeIN Sports s'excuse

Une réponse qui n'a pas tardé à arriver de la part de BeIN Sports, qui s'est confondue en excuses sur ses réseaux sociaux, déclarant notamment : "beIN SPORTS regrette que certains propos qui ont été tenus sur son antenne lors du match Nigéria-Islande aient pu être jugés offensants par certains d'entre vous (...) beIN SPORTS rappelle que la chaîne prône les valeurs du sport et les valeurs humaines que sont notamment le respect et l'unité."

Les explications du commentateur

A noter que Grégory Paisley avait déjà réagi à la mi-temps du match et était revenu sur ses propos : "J'ai dit Banania... j'aurais pu dire Poulain, Nesquick ou ce que vous voulez. Moi, j'estime que quand on manque de force, c'est ce qu'on prend le matin, donc j'ai sorti Banania, parce que sa touche était ratée tout simplement. Mon meilleur ami est sénégalais, c'est Habib Beye, donc à aucun moment je pourrais dire de mal des Africains. C'est un peu dommage de devoir se justifier, mais aujourd'hui c'est une réalité".

News
essentielles
sur le
même thème