Coronavirus : bientôt 300 euros d'amende pour un masque jeté par terre ?
Coronavirus : bientôt 300 euros d'amende pour un masque jeté par terre ?
Alors que certains masques jetables sont retrouvés au fond de la Méditérannée, d'autres polluent de plus en plus les rues. Du coup, après les 135 euros d'amende pour non-port de masque dans les lieux publics où c'est obligatoire, un député a proposé une amende de 300 euros pour toute personne prise en train de jeter son masque par terre.

Depuis le 11 mai, soit le jour du déconfinement en France, il est obligatoire de porter un masque dans les de nombreux lieux publics, comme les transports en communs, les parcs (pour les villes où ils ont réouvert) ou encore les magasins. Si vous n'en avez pas ou encore si vous l'avez oublié à la maison par manque d'habitude, ça vous peut vous coûter 135 euros d'amende. Ouais pas cool, mais la somme risque d'être pire si vous le jetez dans la rue.

300 euros d'amende pour un masque jeté au sol ?

Face au grand nombre de masques retrouvés dans les caniveaux, au milieu de feuilles, sur des poteaux (nouvelle déco ?)..., le député des Alpes-Maritimes, Eric Pauget, a proposé une amende de 300 euros pour toute personne qui jetterait son masque ou des gants usagés par terre : "Quatre heures d'utilisation : 450 ans pour se détériorer dans la nature", a-t-il notamment écrit au Ministère de l'Intérieur.

L'homme politique a ensuite confié : "Face à un nombre grandissant d'infractions et au volume de gants et de masques trouvés sur la voie publique et quand l'information sur les bons gestes à adopter ne suffit plus, des réponses législatives fortes doivent être apportées." Eric Pauget partage régulièrement ses trouvailles sur Twitter : "Certains de nos concitoyens sont irrespectueux, irresponsables & d'un incivisme égoïste incroyable !", a-t-il par exemple publié.

Une vidéo choc

Sa proposition de loi "pour lutter contre le dépôt sauvage de masques et de gants sur la voie publique" intervient peu de temps après la découverte de masques dans la Méditerranée, vers Antibes. Découverte partagée via la vidéo de Laurent Lombart, le créateur de l'association Opération Mer Propre, diffusée sur Facebook : "Sur ces images, on y voit des dizaines de gants et de masques gisant au fond de la Méditerranée après avoir été jetés sur la chaussée, s'être retrouvés dans des cours d'eau puis finalement dans la mer", a réagi Eric Pauget comme le rapporte Le Parisien.

Pour rappel, en plus de mettre des gens en danger, mal jeter son masque a un vrai impact écologique réellement catastrophique.