Alors que l'enquête, suite au dépôt de plainte contre tentative d'agression sexuelle sur le tournage de la nouvelle saison de Koh Lanta, suit toujours son cours, Candide Renard, elle, a fait sa première apparition publique, depuis ses accusations, ce 26 juin 2018. La candidate a été aperçue dans les gradins du match France-Danemark pour la Coupe du monde en Russie.

Ce n'est aujourd'hui plus un secret pour personne : le tournage de la nouvelle saison de Koh Lanta a été annulé après que Candide Renard a porté plainte contre Eddy Guyot pour une tentative d'agression sexuelle. Les forces de l'ordre sont toujours sur l'affaire tandis que le candidat accusé continue de clamer son innocence et que la victime présumée espère une confrontation : "Candide veut absolument la confrontation avec Eddy. On avait dit qu'elle refusait, elle n'a jamais refusé (...) elle a préféré s'isoler un moment. Ça a été très difficile pour elle", a confié Gilles Verdez dans TPMP.

Candide Renard aperçue en Russie pour la Coupe du monde 2018

Candide Renard est effectivement restée très discrète durant le scandale et après son retour en France, mais l'aventurière est réapparue en public ce mardi 26 juin 2018. Où ça ? À Moscou, en Russie, pour la Coupe du monde 2018. Eh oui, Candide Renard a été aperçue aux côtés de son père, Hervé Renard, dans les gradins du stade Loujniki pour le match France-Danemark. Sur les photos, on peut voir que la fille du sélectionneur du Maroc semble plutôt en forme, même si la confrontation s'est terminée par un match nul ennuyeux.

Koh Lanta annulé : Candide Renard aperçue à Moscou en Russie pour la Coupe du monde 2018
Koh Lanta annulé : Candide Renard aperçue à Moscou en Russie pour la Coupe du monde 2018

"Je n'étais pas là au moment des faits"

Et alors que Candide Renard est partie en Russie, Denis Brogniart, lui, s'est exprimé sur l'affaire d'agression sexuelle devant les forces de l'ordre : "Je n'étais pas là au moment des faits (...) Je n'avais vu que ce qu'il se passait dans le jeu, donc je n'avais pas grand chose à leur dire, si ce n'est ce que j'ai déjà dit à plusieurs reprises, à savoir qu'en total accord avec la société de production et avec TF1, on avait décidé, compte tenu des faits reprochés et supposés, d'interrompre le tournage", a-t-il confié dans une interview accordée à TV Mag.