C'est officiel, le procès de Britney Spears contre son ancien manager, Sam Lufti s'est ouvert hier à Los Angeles. L'homme avait porté plainte contre la star pour licenciement abusif et diffamation. Après des mois de guerre en privé, les deux se retrouvent sous le feu des projecteurs pour obtenir réparation. Mais le plu

On le sait, tout n'a pas toujours été facile pour Britney Spears. Entre son divorce, les procès pour la garde de ses enfants et les scandales à répétition, la chanteuse hot de I Wanna Go et de Criminal a dû faire face à de nombreux coups durs. Aujourd'hui, elle doit affronter de nouvelles révélations chocs à son sujet...

C'est officiel, le procès de Britney Spears contre son ancien manager, Sam Lufti s'est ouvert hier à Los Angeles. L'homme avait porté plainte contre la star pour licenciement abusif et diffamation. Après des mois de guerre en privé, les deux se retrouvent sous le feu des projecteurs pour obtenir réparation. Mais le plus grave dans cette histoire, c'est que BritBrit est aussi accusée d'être une grosse consommatrice de drogue !

Drogue et dépistage...
Selon l'avocat de l'ex-manager, la chanteuse avait complètement disjoncté lors de sa période de déprime, entre 2007 et 2008. Pour calmer ses souffrances et sa peine, elle serait devenue dépendante aux amphétamines et à la méthamphétamine aussi appelée "Crystal Meth" : deux drogues très puissantes qui vous retourne le cerveau. Si ces accusations sont prouvées lors du procès, la star pourrait bien perdre la garde de ses enfants, qui étaient encore très jeunes pendant l'évènement.

Mais ce n'est pas tout ! On se souvient tous de l'impressionnant épisode de Britney Spears et de sa boule à zéro en 2008. On pensait que la star devenait folle et qu'elle ne savait plus très bien ce qu'elle faisait. Mais c'est tout le contraire, l'interprète de Till The World Ends avait tout prévu pour éviter de perdre ses fils.

Bientôt la descente aux enfers ?
En tant que grande consommatrice de drogue et afin d'échapper à un test de dépistage par voix capillaire, elle aurait décidé de se raser le crâne et ainsi effacer toutes traces remontant à 90 jours. C'est un peu bête quand on sait qu'on peut aussi le découvrir par des prises de sang ou des analyses d'urine !

En tous cas, ce sont des révélations chocs et totalement inattendues qui, éspérons-le, sont fausses... Sinon, la femme la plus puissante du showbiz pourrait bien se retrouver au plus bas de la pyramide !

Britney Spears
Britney Spears internée depuis 1 mois : la vraie raison de son enfermement serait liée aux cachets
Britney Spears internée dans un hôpital psychiatrique à sa demande pour "prendre du temps"
Britney Spears fait une pause dans sa carrière et annule sa résidence à Las Vegas
Britney Spears égérie pour Kenzo : 5 pièces "accessibles" à shopper
voir toutes les news de Britney Spears Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème