C'est décidément la semaine des braquages. Quelques heures après un impressionnant vol de diamants à l'aéroport de Bruxelles, deux hommes non-cagoulés ont dérobé pour 2 à 3 millions d'euros de bijoux dans un stand du grand magasin Printemps Haussman (Paris IXe). On se croirait presque dans Heat avec Robert de Niro.

C'est décidément la semaine des braquages. Quelques heures après un impressionnant vol de diamants à l'aéroport de Bruxelles, deux hommes non-cagoulés ont dérobé pour 2 à 3 millions d'euros de bijoux dans un stand du grand magasin Printemps Haussman (Paris IXe). On se croirait presque dans Heat avec Robert de Niro.

Un butin entre 2 et 3 millions d'euros
Les braquages à l'américaine ne se passent pas que dans les films de gangsters ou dans GTA 5. Ils peuvent également avoir lieu... aux Printemps-Haussmann. Deux hommes non-cagoulés et armés ont braqué mardi soir un stand de bijouterie du grand magasin parisien devant touristes et clients. Ils n'ont pas fait usage de leur arme et n'ont blessé personne. Vers 18h45, les deux voleurs attaquent le diamentaire De Beers. Le casse ne dure que quelques minutes... qui leur permettent cependant de repartir avec un joli butin estimé entre 2 et 3 millions d'euros.

Des voleurs bien renseignés
Les deux comparses étaient apparemment très bien renseignés, comme l'indique un représentant d'un syndicat de policiers. Un employé du magasin a confié que les deux voleurs, équipés de gilets pare-balles, ont demandé à la vendeuse d'ouvrir deux vitrines avant de repartir avec leur contenu. Ils sont ensuite sortis par l'arrière du magasin, en passant par un escalier de service.

Un braquage... comme lundi à Bruxelles
Les deux hommes ont peut-être été motivés par le casse réussi de l'aéroport de Bruxelles, survenu la veille. Les braqueurs, lourdement armés et déguisés en policiers, ont réussi à déjouer la sécurité de l'aéroport belge pour dérober des diamants. Valeur estimée du trésor : 50 millions de dollars récupérés en même pas 5 minutes. Une affaire plus que rentable.

Dans l'actu aussi : KillSwitch : l'application qui "supprime" vos ex sur Facebook/ Jean Dujardin : "Oh p*tain", il est de retour aux Oscars