Deux épisodes dans les profondeurs de Rapture auront suffit à Bioshock pour devenir l'un des FPS les plus incontournables de la dernière décennie. Il était donc logique que la série revienne dans un troisième épisode, baptisé Bioshock Infinite, et attendu sur Xbox 360, PS3 et PC le 26 mars prochain. Un titre que nous a

Deux épisodes dans les profondeurs de Rapture auront suffi à Bioshock pour devenir l'un des FPS les plus incontournables de la dernière décennie. Il était donc logique que la série revienne dans un troisième épisode, baptisé Bioshock Infinite, et attendu sur Xbox 360, PS3 et PC le 26 mars prochain. Un titre que nous avons eu le plaisir d'essayer en compagnie de Ken Levine, son créateur. Voici cinq bonnes raisons de s'envoler pour Columbia.

Des fonds marins aux cieux nuageux
Après les abysses de Rapture, la cité sous-marine des premiers volets de la série Bioshock, les développeurs d'Irrational Games prennent cette fois-ci de la hauteur et nous font visiter Columbia. Sous ce nom se cache une gigantesque ville dont la particularité est de flotter paisiblement entre les nuages. Une merveille technologique, symbole de l'impérialisme américain, et dont la modélisation détaillée devrait vous faire baver plus d'une fois, voire vous faire littéralement tourner la tête.

Un méchant toujours aussi badass
Ce qui a fait la force de Bioshock, en particulier le premier épisode, c'est son grand méchant charismatique : Andrew Ryan. Visionnaire, il finira par être avalé par sa propre ambition, entraînant dans sa chute Rapture. Dans Bioshock Infinite, le Père Comstock endosse le rôle d'un prophète despotique qui, aveuglé par ses croyances, provoquera la disparition de ce qu'il chérit le plus : sa précieuse cité volante.

Deux héros à forte personnalité
L'un des points qui faisait jusque-là défaut à la série Bioshock était l'absence d'un héros avec une personnalité. Dans Bioshock Infinite, fini le protagoniste muet. Accueillez Booker DeWitt, un vétéran de la cavalerie des Etats-Unis qui n'hésitera pas à lâcher quelques jurons et phrases chocs quand l'occasion se montrera. Et vous ne serez pas seul à affronter les forces du terrible Comstock. Ce troisième épisode introduit également un personnage secondaire de charme, Elizabeth, une jeune fille dotée de pouvoirs étranges et que vous devrez protéger à tout prix (quand ce ne sera pas elle qui vous sauvera).

Le skyhook, votre nouvel ami !
Marre d'attendre votre taxi volant pour voyager dans Columbia. Pas de souci puisque dès la première heure de jeu vous récupérez le très utile Skyhook. Sous ce nom se cache un crochet qui vous permettra de circuler d'un point à un autre en empruntant des rails qui traversent les différents portions de la ville volante. Des séquences sensationnelles au dessus du vide, à déconseiller aux joueurs qui ont le vertige !

Des graphismes saisissants
Avec Bioshock Infinite, Irrational Games offre enfin une expérience visuelle plus que réussie. Le titre propose une balade dépaysante et explosive dont le principal attrait est sa patte graphique colorée, délivrant une aventure proche du dessin animé intéractif. Autant dire qu'il faudra avoir le coeur bien accroché pour apprécier les nombreux détails que réserve la modélisation riche de la ville de Columbia.

La sortie de Bioshock Infinite est prévue pour le 26 mars prochain sur Xbox 360, PS3 et PC.

Voir aussi :
Test de Dead Space 3 : dans la glace, personne ne vous entendra crier !
Gears of War Judgment : le trailer de lancement qui casse des bouches
Ashley Roberts : la Pussycat Dolls "nue" pour Crysis 3
Army of Two Devil's Cartel : nos impressions au coeur du cartel mexicain

PS3
Assassin's Creed Rogue : premier trailer de gameplay glacial sur Xbox 360 et PS3
Coupe du Monde de la FIFA Brésil 2014 : les crampons prennent des couleurs
GTA 5 : Los Santos engloutie par un tsunami... grâce à un mod !
Test Puppeteer : un jeu à l'univers digne de Tim Burton
voir toutes les news de PS3 Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème