Suis-nous sur Snapchat

Purebreakoff

Bilal Hassani (Eurovision 2019) violemment caricaturé : il réagit, le journal s'excuse
Bilal Hassani (Eurovision 2019) violemment caricaturé : il réagit, le journal s'excuse
Bilal Hassani représentera la France à l'Eurovision 2019 avec sa chanson "Roi" ! Sa victoire en finale de Destination Eurovision a beaucoup fait réagir, mais elle a surtout inspiré le dessinateur Man pour une création dans Midi Libre : on y découvre l'artiste la tête sous une guillotine. Une caricature qui n'a pas vraiment amusé le YouTubeur, le journal s'est ensuite excusé.

Ce samedi 27 janvier 2019, Seemone, The Divaz, Emmanuel Moire, Doutson, qui a reçu des menaces de mort, Chimène Badi, Bilal Hassani, Silvan Areg et Aysat s'affrontaient en finale de Destination Eurovision 2019 et après plusieurs heures d'émission, c'est l'interprète de "Roi" qui a remporté la compétition. Il s'envolera donc direction Tel Aviv en mai prochain pour l'Eurovision. Un rêve réalisé pour Bilal Hassani, mais malheureusement, certains internautes essaient de le transformer en cauchemar avec de violentes attaques à son égard.

Bilal Hassani la tête sous une guillotine, il réagit

Si les haters ne se gênent pas pour balancer leur haine, le dessinateur Man, lui, a osé une caricature assez maladroite dans le journal quotidien Midi Libre : on peut y voir Bilal Hassani la tête sous une guillotine en train de chanter "quand je rêve je suis un roi". Aïe...

Une caricature qui a déclenché la colère de Madame Monsieur, duo avec qui le jeune YouTubeur a co-écrit "Roi" : "MrMan, @Midilibre, derrière ce dessin il y a un garçon de 19 ans. Ne vous en déplaise, @iambilalhassani est un modèle de courage et une force pour des millions de jeunes. Ces mêmes jeunes qui, face à votre violence, n'osent pas vivre leur vie librement. Ça justifie cette chanson", ont écrit Émilie Satt et de Jean-Karl Lucas sur Twitter. Bilal Hassani a lui aussi réagi en écrivant simplement : "Soooo.....qui a ri ?" Pas lui en tout cas.

"Nous regrettons cette mauvaise interprétation"

Conscient que ce dessin a pu se montrer choquant et blessant, le journal Midi Libre a tenu à justifier son choix : "derrière ce dessin, notre dessinateur à voulu exprimer ô combien vouloir être un roi en France pouvait être dangereux (cf LouisXVI guillotiné en 1793). Nous souhaitons évidement beaucoup de réussite à @iambilalhassani et regrettons cette mauvaise interprétation."

De son côté, Olivier Biscaye, journaliste pour le quotidien, s'est lui aussi excusé auprès du chanteur : "Nous ne voulons évidemment aucun mal à @iambilalhassani - Je suis désolé si ce dessin a pu choquer. Nous n'avions pas cette volonté."

Bilal Hassani
Bilal Hassani gagnant aux NMA 2019 : après son pari avec Cauet, il se rase la tête en direct sur NRJ
Bilal Hassani (NMA 2019) en robe de princesse sur le tapis rouge, Twitter sous le charme
Bilal Hassani et Alkpote vont lancer une série sur Youtube, et ils ont besoin de vous
Bilal Hassani justifie son duo avec Alkpote : "L'intérêt de ce titre est de rassembler"
voir toutes les news de Bilal Hassani Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème