Bac Histoire 2018 : le sujet des STMG jugé trop facile, les lycéens vexés
Bac Histoire 2018 : le sujet des STMG jugé trop facile, les lycéens vexés
Que les candidats au Bac 2018 se plaignent de sujets trop difficiles, on a l'habitude. Mais qu'ils se plaignent qu'ils soient trop simples, c'est très rare ! Face à une question surprenante de l'épreuve d'Histoire-géographie des Terminales STMG, les élèves se sont moqués sur Twitter, certains se disant même vexés...

Les sujets tombent ! Depuis lundi 18 juin 2018, 753 000 lycéens planchent sur des épreuves du baccalauréat parfois surprenantes. Après le sujet vegan de l'épreuve anticipée de Français, demandant de se mettre dans la peau d'un défenseur du droit animal, les élèves de Première ont eu le droit à un sujet sur la tenue appropriée pour chasser le sanglier et la recette de la confiture de framboise.

Une question surprenante

Si les Terminales S ont reçu pour le bac d'histoire-géographie mardi matin des sujets de secours jugés difficiles, après des rumeurs de fuite des sujets originaux, les Terminales STMG ont été surpris par la facilité de leur sujet. Et pour cause, une question valant 1 point leur demandait : "Citez le nom d'un président de la République française et de son Premier ministre".

Aussi facile que le brevet ?

De quoi faire rire les internautes, soulignant la facilité du sujet, au point de comparer l'examen à celui du brevet. "Nan vraiment votre bac d'histoire géo les STMG ils demandent pas plus de compétences acquise que le brevet des collèges...", peut-on lire, ou encore "C'est vraiment du foutage de gueule ce bac d'histoire géo j'ai cru que j'étais au brevet", "Franchement je veux pas tjrs discréditer les STMG mais le sujet du bac d'histoire est honteux", "ok donc moi j'ai appris 40 dates pour avoir ça au bac nickel". D'autres ont fait le rapprochement avec le recadrage d'un collégien par Emmanuel Macron lors des commémorations du 18 juin...

News
essentielles
sur le
même thème