Bac 2017 : une pétition contre le sujet d’anglais des séries technologiques, jugé trop long
Bac 2017 : une pétition contre le sujet d’anglais des séries technologiques, jugé trop long
Après les candidats du Bac techno de s'insurger contre l'épreuve de LV1 espagnol, c'est au tour de ceux ayant passé celle de LV1 anglais ce lundi 19 juin 2017 de se révolter ! Plus de 17 800 élèves ont signé une pétition lancée pour protester contre le sujet jugé trop long...

Comme chaque année, le baccalauréat est sujet à des protestations. De nombreux candidats dénoncent ce qu'ils considèrent être des injustices. L'une d'entre elles concerne l'épreuve de LV1 espagnol passée lundi dernier par les candidats du bac techno. Et pour cause, près de 18 000 élèves de Terminale vont devoir repasser l'épreuve à cause d'une erreur de sujet...

Les candidats du bac en colère !

Et ils ne sont pas les seuls à s'insurger : les candidats de l'épreuve de LV1 anglais sont eux aussi en colère ! Selon eux, l'épreuve était beaucoup trop longue pour être faite en seulement deux heures et peu d'entre eux ont eu assez de temps pour la finir.

Une pétition lancée

Révoltés, certains élèves ont lancé une pétition demandant une révision des barèmes de notation, et une prise en compte des difficultés qu'ils ont rencontré. "Les élèves ont certes remarqué la simplicité des documents, cependant le nombre de questions [quinze], mais également plusieurs questions où il fallait recopier sur notre copie d'examen plusieurs tableaux nous ont fait perdre beaucoup de temps. [...] Il est clair que cette épreuve de 2H aurait nécessité plus de temps pour permettre aux élèves de se concentrer et de composer dans de bonnes conditions.", peut-on lire. Plus de 17 800 personnes ont signé celle-ci, en moins de 2 jours.

Bac 2017 : une pétition contre le sujet d'anglais des séries technologiques, jugé trop long
Bac 2017 : une pétition contre le sujet d'anglais des séries technologiques, jugé trop long

Ce n'est pas la seule pétition qui a été lancée depuis que le bac a commencé, le 15 juin dernier : il y en a également une pour l'épreuve d'histoire-géo et de mathématiques.