BAC 2015 : les correcteurs contraints d'être indulgents ?
BAC 2015 : les correcteurs contraints d'être indulgents ?
Si votre réussite au bac dépend surtout de vos connaissances et de votre travail, elle dépend aussi un petit peu de votre correcteur. Mais rassurez-vous, cette année les professeurs qui corrigeront vos copies d'histoire-géographie ont eu une consigne bien particulière : ne pas être trop sévères !

Ce matin, les lycéens français ont planché en histoire et en géographie sur la Chine, le Sahara, les Etats-Unis ou encore la mondialisation. Et lorsque les élèves ont terminé de gratter leurs copies... place à la correction ! Mais quelque chose nous dit que tout devrait bien se passer pour les futurs bacheliers de cette année. Dans l'académie de Versailles en tout cas.

Ni plan, ni introduction, ni recul critique attendus

En effet, L'Express révèle que les correcteurs de l'épreuve 2015 d'histoire-géographie ont eu droit à un message inattendu sur le site officiel de l'Académie de Versailles. Le texte, depuis retiré du site, donnait des consignes aux correcteurs : "Le recul critique, si la consigne n'y appelle pas explicitement, n'est pas attendu", "aucun plan n'est attendu", "aucune introduction n'est attendue (...) la présentation du document, d'essence universitaire, n'est pas demandée"... Si le rectorat de Versailles a reconnu là "une expression maladroite", il assure que ces consignes d'indulgence sont conformes sur le fond aux directives de l'Education nationale !