Avicii s'est éteint le 20 avril 2018, mais avait-il prédit sa mort ? Près d'une semaine après le drame, des confidences troublantes du DJ suédois, faites dans son documentaire "Avicii : True Stories" dispo sur Netflix, refont surface : "je vais mourir", révélait-il notamment au moment où il ne supportait plus la célébrité.

Le 20 avril 2018, le monde entier restait sous le choc en apprenant la mort d'Avicii. Le DJ a été retrouvé sans vie dans son hôtel à Muscat (Oman), alors qu'il passait des vacances entre amis, et les causes de son décès ne seront pas rendues publiques pour respecter l'intimité de sa famille. Mais il faut avouer que sa disparition reste assez incompréhensive, surtout que le producteur de "Wake Me Up" travaillait sur un nouvel album : "c'était sa meilleure musique depuis des années, honnêtement", a révélé son producteur dans une interview accordée à Variety.

La prédiction d'Avicii qui fait froid dans le dos

Deux ans après son break pour des raisons de santé, et un an après la sortie de son EP, Avicii préparait donc son grand retour musical, mais ce come-back était-il réellement une bonne idée ? Comme on peut le voir dans son documentaire Avicii : True Stories, sorti sur Netflix quelques jours avant sa mort, l'artiste ne supportait plus la célébrité et faisait face à un stress constant à cause de ses tournées. On apprend surtout qu'il souffrait d'une inflammation du pancréas à cause de l'alcool et que cette maladie lui détruisait la vie.

Des images qui font froid dans le dos donc, mais pas autant que la terrible prédiction d'Avicii : "Je leur ai dit que je n'étais plus capable de jouer. j'ai dit 'je vais mourir'. Je l'ai dit tant de fois. Et je ne veux même plus entendre que je dois retourner sur scène pour un concert (...) mon corps me dit d'arrêter."

"J'ai vu mon ami, à l'époque âgé de 26 ans, entrer dans le club des 27"

Deux ans avant la mort du producteur de "Without You", l'un de ses amis était très inquiet pour son état de santé : "Les DJs quand ils sont en tour­née dorment autour de quatre heures par nuit, ce à quoi s'ajoute l'alcool, les soirées, la gloire (...) À un moment, j'ai vu mon ami, à l'époque âgé de 26 ans, entrer dans le club des 27 comme ceux de la musique et du cinéma qui sont morts à cet âge. Ça semble horrible mais c'est la vérité et je ne peux pas expliquer le sentiment de frus­tra­tion que j'ai ressenti", expliquait-il dans une interview accordée à Billboard.

News
essentielles
sur le
même thème