La tour Eiffel éteinte le 14 novembre 2015 en hommage aux victimes des attentats de Paris
La tour Eiffel éteinte le 14 novembre 2015 en hommage aux victimes des attentats de Paris
Un très beau texte présenté comme écrit par le New York Times fait le tour du web, sur Facebook, Twitter et Instagram. Quelques phrases un peu clichées mais jolies qui vantent la façon de vivre des Français. Si elle a bien été publiée sur le site du journal, elle ne provient pas d'un article ou d'un édito mais d'un commentaire d'un internaute.

Comme le dessin de paix Jean Jullien, qui fait partie de ces symboles repris par de très nombreux internautes pour partager leur émotion, un texte apparu sur le site du New York Times envahit les réseaux sociaux. Celui-ci, popularisé par de nombreuses célébrités, rejette le fanatisme religieux et met en avant la qualité de vie en France et la façon dont le peule français aime vivre.

>> Diam's sur les attentats de Paris : "Des actes criminels et barbares"

D'abord présenté comme un extrait d'édito, il provient en fait d'un commentaire publié sur un article et écrit par un certain Blackpoodles, habitant à Santa Barbara. C'est ce que révèle Laurent Gloaguen sur Twitter, relayé par Le Monde.

Voici le fameux texte, traduit en français : "La France incarne tout ce que les fanatiques religieux du monde détestent : la joie de vivre par une myriade de petites choses comme le parfum d'une tasse de café et des croissants le matin, de belles femmes en robe souriant librement dans la rue, l'odeur du pain chaud, une bouteille de vin que l'on partage entre amis, quelques gouttes de parfum, les enfants qui jouent dans les jardins du Luxembourg, le droit de ne croire en aucun dieu, de se moquer des calories, de flirter, fumer, apprécier le sexe hors mariage, de prendre des vacances, de lire n'importe quel livre, d'aller à l'école gratuitement, jouer, rire, se disputer, se moquer des prélats comme des politiciens, de ne pas se soucier de la vie après la mort. Aucun pays sur terre n'a de meilleure définition de la vie que les Français".

Le texte publié sur le New York Times après les attentats de Paris provient d'un commentaire d'un internaute
Le texte publié sur le New York Times après les attentats de Paris provient d'un commentaire d'un internaute
News
essentielles
sur le
même thème