Attaque à Nice : les internautes fâchés contre les chaînes de télévision.
Attaque à Nice : les internautes fâchés contre les chaînes de télévision.
En plus de l'horreur qui s'est déroulée à Nice ce 14 juillet, plusieurs chaînes de télévision ont choqué les internautes avec leur traitement de l'informatin. Outrés, de nombreux twittos ont critiqué les médias qui ont diffusé de terribles images de l'attaque terroriste à Nice.

France 2 et Wikileaks taclés

L'attaque terroriste qui a fait 84 morts à Nice ce 14 juillet 2016 a été un nouveau choc pour la France. Et au-delà de l'horreur, les médias télévisés ont diffusé des images très violentes, jugées abjectes et indignes par de nombreux internautes. Sur Twitter, c'est même une déferlante de tweets contre France 2 qui a commencé. En cause, l'interview vidéo atroce d'un homme, désespéré et impuissant à coté du cadavre de sa femme, tuée pendant l'attentat à Nice. Pour les twittos, c'est bien évidemment insoutenable.

France Télévisions a alors décidé de s'excuser sur internet en expliquant que "ces images brutales, qui n'ont pas été vérifiées selon les usages, ont suscité de vives réactions. Une erreur de jugement a été commise en raison de ces circonstances particulières. La diffusion de ce type d'images ne correspond pas à la conception de l'information des journalistes des équipes et de l'entreprise. France Télévisions tient à présenter ses excuses". Quant à Wikileaks, ils ont publié une vidéo sur Youtube montrant les corps sans vie baignant dans le sang. Olivier Tesquet, journaliste à Télérama, les a recadré sur Twitter, en vain.

BFM TV, LCI et iTélé eux aussi critiqués

BFM TV, LCI et iTélé, les chaînes d'informations en continue, n'étaient pas en reste. Elles aussi ont été violemment clashées, beaucoup trouvant qu'elles avaient manqué "d'éthique" et de "déontologie journalistique". BFM TV et iTélé se font attaquer à cause de leurs images du feu d'artifice du 14 juillet. Alors que Nice est en train de vivre l'enfer, BFM TV et iTélé continuent de diffuser le feu d'artifice de Paris, ne parlant de l'attaque terroriste qu'une fois le final terminé.

Pour LCI, c'est une autre histoire. Les reproches sont de l'ordre de l'affabulation. TF1 passant en mode live avec LCI, parle alors de "prise d'otages", une rumeur qui circule sur les réseaux sociaux mais qui s'avérera être fausse. Après un tel événement tragique, les internautes espéraient sans doute plus de vigilance de la part des chaînes télévisées.

News
essentielles
sur le
même thème