4 photos
Voir le diapo
Les Etats-Unis ne sont pas les seuls à chercher LEUR talent. Le Moyen-Orient est également à la recherche de SA star. Depuis plusieurs semaines, le jury d'Arabs Got Talent juge les candidats qui se présentent sur scène. Parmi les favorites : Jennifer Grout, une Américaine qui ne parle pas un mot d'arabe mais qui chante du luth oriental.

Une Américaine en finale d'Arabs Got Talent

Si America's Got Talent a son lot d'artistes surprenants comme la petite-fille qui chante du heavy metal ou le danseur robot, la version panarabe n'est pas en reste. Elle a 23 ans, elle est blonde et Américaine. Jennifer Grout est la favorite d'Arabs Got Talent. Arrivée en finale du concours qui a lieu à Beyrouth au Liban, elle est la favorite. Pourtant elle a grandi à Boston et ne connaissait rien à la musique arabe jusqu'à 2010, rapporte France 24. Elle a réussi à impressionner le jury en interprétant une chanson de la diva égyptienne Oum Kalthoum et en respectant la prononciation arabe et le quart de ton, caractéristique de la musique arabe.

Elle chante en arabe mais ne le parle pas

Pourtant Jennifer ne parle pas un mot d'arabe. Lors de son audition, elle ne comprend même pas les questions et remarques des quatre jurés. C'est à l'Université McGill de Montréal, où elle suit des cours de chant, qu'elle commence à se passionner pour la musique arabe. Et lorsqu'on lui dit qu'elle rapproche l'Amérique et le monde arabe, elle répond : "Je suis honorée d'accepter ce rôle. Si la musique peut être un pont entre les cultures, alors il faut chanter tout le temps !".

Dans l'actu aussi : Ninjas, Batman, chevaliers... : un mariage épique "gâché" par des invités surprises / L'année 2013 du jeu vidéo en deux minutes : à vos manettes !