Aqababe annonce la fin des scoops dans une lettre déchirante : "Ces cinq années m'ont détruit"
Aqababe annonce la fin des scoops dans une lettre déchirante : "Ces cinq années m'ont détruit"
Aqababe, c'est fini. Influenceur aux 463 000 abonnés sur Instagram, Aniss Zitouni de son vrai nom, postait des rumeurs et scoops sur le milieu de la télé-réalité depuis 5 ans. Dans un long post émouvant, il a annoncé qu'il mettait fin à cette partie de sa vie et est revenu sur ce statut qui a "détruit" son existence.

Il était l'un des influenceurs spécialisés dans la télé-réalité les plus populaires des réseaux sociaux. Via son compte Instagram Aqababe publiait de nombreux scoops sur les émissions cultes de la télé comme récemment avec Mariés au premier regard 20222 ou bien sur les relations des stars du petit écran. Une notoriété qui a pris un tournant tragique pour Aniss, celui qui se cache sous ce pseudo. Alors qu'il vient d'être condamné à payer 12 000 euros de dommages et intérêts à Jeremstar qui a porté plainte contre lui pour diffamation dans l'affaire du "JeremstarGate", Aqababe a annoncé qu'il raccrochait et il dévoile ses raisons bouleversantes.

"La vie que je mène est un cauchemar de chaque instant"

Devenu une star grâce aux réseaux sociaux et à ses scoops, Aqababe a décidé de tout arrêter. C'est ce qu'il a annoncé ce mardi 7 juin 2022 dans une longue lettre publiée sur son compte Instagram. Malgré une "aventure incroyable", Aniss Zitouni de son vrai nom confie avoir vécu et vivre toujours un enfer à cause de cette notoriété. "Je n'aurais pas imaginé une seule seconde que la suite de cette aventure allait être aussi noire et allait autant me détruire." écrit-il dans son message, ajoutant que son personnage d'Aqababe lui "colle à la peau", l'"étouffe" et le "détruit".

Dans sa lettre, Aniss explique que, s'il a posté tant de scoops, c'est suite aux conseils de "mauvaises personnes". "C'est ce personnage public qui m'a poussé à commettre des actes odieux, visant des personnes qui, pour certaines, m'ont attaqué, pour des faits pour lesquels j'ai été justement condamné. Je l'ai bien mérité. J'ai été conseillé par de mauvaises personnes, qui, peut-être, voulaient mon bien, mais qui, en réalité, n'ont fait que me détruire." confie-t-il. Car depuis qu'il est célèbre, Aniss a été victime d'attaques homophobes et, pire, a été "séquestré, bâillonné, violenté, ensanglanté, ligoté dans une cave, avec une arme à feu sur la tempe et dans la bouche." rappelle-t-il. "Ce jour-là, j'ai cru mourir." ajoute le jeune homme qui confie vivre un "cauchemar de chaque instant" depuis son agression.

"Mon quotidien est parsemé d'angoisses et d'attaques de panique. Je suis devenu agoraphobe, dépendant de nombreuses substances qui me permettent de ne pas sombrer, mais qui me mènent en réalité à ma perte. Vous n'êtes pas sans savoir que j'ai fait plusieurs séjours en hôpital psychiatrique, car je ne supporte plus la vie que je mène." écrit Aqababe.

Pensées suicidaires et excuses

Aniss écrit aussi que la vie qu'il menait jusqu'à présent le "pousse doucement vers la mort" et qu'il a pensé plusieurs fois à mettre fin à ses jours. "Souvent, j'imagine que la seule issue à tout le mal que je m'inflige et que l'on m'inflige, est d'en finir une bonne fois pour toutes." déclare-t-il avant d'ajouter : "Je suis en danger de mort et sous protection policière. Je ne veux plus de cette vie-là. J'ai peur. Je tremble. En écrivant ses mots, je pleure. La vie que je mène est un enfer. Je ne dors plus. J'ai sûrement fait des erreurs, beaucoup d'erreurs, trop d'erreurs, j'ai certainement été épaulé et conseillé par de mauvaises personnes, mais je ne mérite pas toutes les insultes et menaces de mort".

Via cette lettre, Aqababe veut aussi s'excuser pour ses scoops qui ont pu blesser. "Par cette lettre, je veux aussi présenter mes sincères excuses à toutes les personnes que j'ai offensées, diffamées, injuriées ou accusées de tous les maux de la terre." écrit-il, citant aussi Jeremstar, Magali Berdah et "toutes les personnalités de télé-réalité que j'ai blessées, par les scoops que j'ai pu recueillir les concernant puis publier".

Il ne quitte pas les réseaux

Si Aqababe disparaît et devient donc Aniss en arrêtant les scoops, il ne quitte pas pour autant les réseaux sociaux. "Désormais, je vous partagerai ma vie, mon quotidien, mon douloureux combat contre les problèmes avec lesquels je me bats et débats quotidiennement, et je veux me tourner vers des projets personnels qui me tiennent très à coeur et qui sont très éloignés des scoops que je vous ai révélés durant cinq ans." confie-t-il.

Un nouveau projet sera d'ailleurs annoncé prochainement, assure-t-il. "Désormais, vous me suivrez moi, Aniss, le vrai, sans faux-semblants ni fioritures. Cette nouvelle page que j'ouvre avec vous sera plus douce, sincère, et emplie de beaux projets pour lesquels, je l'espère, vous continuerez à me suivre." conclut-il.