Suis-nous sur Snapchat

Purebreakoff

Affaire Christian Quesada : "Quelle horreur, j'ai envie de vomir" avoue Jean-Luc Reichmann
Affaire Christian Quesada : "Quelle horreur, j'ai envie de vomir" avoue Jean-Luc Reichmann
Mis en examen et écroué pour corruption de mineur et détention d'images pédopornographiques, Christian Quesada est toujours en détention provisoire. Jean-Luc Reichmann, qui anime Les 12 coups de midi, a de nouveau évoqué l'affaire sur l'ancien champion de l'émission. En colère, celui qui incarne Léo Mattei a surtout regretté qu'on parle plus du candidat que des victimes et a fait savoir son dégoût sur toute cette histoire.

"La colère est toujours aussi forte"

Invité sur le plateau de C à vous sur France 5 ce lundi 15 avril 2019, Jean-Luc Reichmann s'est de nouveau exprimé sur Christian Quesada. Celui qui présente Les 12 coups de midi était en promotion pour la pièce de théâtre (version gay) de Nuit d'ivresse, à l'origine créée par Josiane Balasko et qui avait été adaptée en film en 1986 avec dans les premiers rôles Josiane Balasko et Thierry Lhermitte.

Mais l'animatrice Anne-Elisabeth Lemoine a également tenté d'en savoir davantage sur ce qu'il pensait de toute cette affaire avec l'ancien candidat. "C'est difficile de décolérer" a-t-il confié, "la colère est toujours aussi forte" car "on parle d'un individu, on ne parle pas de victimes (...) Ce sont mes combats incessants depuis des années".

Affaire Christian Quesada : "Quelle horreur, j'ai envie de vomir" avoue Jean-Luc Reichmann

Énervé par cette histoire, Jean-Luc Reichmann avait déjà réagi sur ses réseaux sociaux. Et il pense surtout aux victimes, plus qu'à Christian Quesada. "Lorsque vous avez la brigade des mineurs qui le lendemain de cette affaire m'appelle et qui me dit : 'Jean-Luc on a besoin de toi, ta parole est 10 fois plus forte, 100 fois plus forte, 1000 fois plus forte, tous les messages que vous allez faire passer par l'intermédiaire de Léo Mattei (la série de TF1, ndlr), ils seront mille fois plus entendus que nous', et on ne parle pas des victimes" a-t-il expliqué, rappelant que "cet individu a deux enfants de bas âge, on n'en parle pas, vous imaginez, nous sommes responsables".

"Pourquoi toutes ces personnes qui parlent aujourd'hui ne m'ont pas prévenu ?"

Ce qui a aussi mis Jean-Luc Reichmann en colère, c'est le fait de ne s'être rendu compte de rien. "C'est ça, c'est de rien avoir vu" qui rend tout ça encore plus "insupportable" a-t-il indiqué dans l'émission. "Vous n'imaginez pas la portée, si cette histoire peut permettre à nos enfants de ne plus avoir cette peur de s'exprimer, si ça peut aider nos enfants, je serai le plus heureux" a-t-il ajouté.

Cependant, l'animateur ne comprend pas pourquoi l'anciennes candidate qui a évoqué le comportement déplacé de Christian Quesada avec elle n'a pas prévenu la chaîne avant : "Beaucoup de gens parlent, je me demande qui sont ces gens (...) Pourquoi toutes ces personnes qui parlent aujourd'hui ne m'ont pas prévenu moi, n'ont pas appelé TF1, n'ont pas appelé la production, pourquoi ces personnes arrivent trois ans après ?".

Idem pour Patrice Laffont, qui avait eu le candidat dans son programme auparavant et qui aurait eu des doutes sur lui. "Il m'en parle cet été pendant qu'on fait une partie de pétanque. Il me dit 'ce mec je l'ai jamais senti', alors qu'il n'était plus à l'antenne depuis 2 ans" a raconté Jean-Luc Reichmann, "J'étais interpellé, mais pourquoi maintenant".

Au final, l'home de télé ne peut même plus prononcer le nom de l'ex champion : "Quelle horreur, quel dégoût, j'ai envie de vomir".

Christian Quesada
Affaire Christian Quesada : le PDG de TF1 s'exprime, "ça nous a profondément affectés"
Benoit (Les 12 coups de midi) a mal vécu l'affaire Quesada : "J'ai dû passer outre les critiques"
Christian Quesada assume ce qu'il a fait mais se défend d'être pédophile
Christian Quesada : une nouvelle plainte pour agression sexuelle déposée contre lui
voir toutes les news de Christian Quesada Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème