CINÉ SÉRIE
Accusés de plagiat, les créateurs de 1899 pour Netflix donnent leur version et lâchent un tacle contre l'artiste brésilienne
Publié le 25 novembre 2022 à 11:55
Par Aubéry Mallet | Journaliste Séries, cinéma, télé
Aubéry Mallet est journaliste spécialisée séries. Fan du petit écran, elle a tout vu (ou presque) de Game of Thrones à Pretty Little Liars, de La Chronique des Bridgerton à Stranger Things en passant par Gossip Girl ou Friends.
Mise en ligne le 17 novembre 2022 sur Netflix, la série 1899 s'est retrouvée au coeur d'une polémique quelques jours après sa sortie. Une artiste brésilienne a accusé les créateurs d'avoir copié son comic. Photos à l'appui, elle a dénoncé des similitudes entre la série et son oeuvre, ce qui a provoqué un tollé sur le web. Les créateurs du show ont décidé de sortir du silence après une vague de haine et ont répondu aux accusations.
La bande-annonce de la série 1899 : les créateurs réagissent aux rumeurs de plagiat © Netflix
La suite après la publicité

A peine sortie sur Netflix, la très attendue 1899 s'est rapidement trouvée face à d'improbables accusations. Sur Twitter, Mary Cagnin, une artiste brésilienne, a dit être "en état de choc" en découvrant la série. La raison ? Elle assure qu'elle est copiée sur son comic, Black Silence. Publiant des images des planches, elle a montré de nombreux plans qui ressemblent au show créé par Baran bo Odar et Jantje Friese, provoquant de nombreuses réactions sur le web.

Ces accusations n'ont pas empêché les internautes de regarder en masse la série sur Netflix puisque 1899 s'est retrouvée numéro 1 du top de la plateforme dans de nombreux pays. Alors que les fans sont toujours sous le choc de la fin folle et se demandent si une saison 2 est bien prévue, les deux boss de la série sont sortis du silence.

Attaqués, les créateurs de 1899 démentent les accusations de plagiat

Depuis les tweets de Mary Cagnin au sujet de 1899, Baran bo Odar et Jantje Friese ont dû faire face à une vague de haine. Une chose qui est allée trop loin. Sur Instagram, Baran bo Odar a partagé un message de l'équipe de production de la série, qui dénonce la vague de haine en ligne. "Ce sont deux personnes incroyablement talentueuses qui ont tellement travaillé pour créer leurs propres histoires ORIGINALES. Cela me met extrêmement en colère et me rend triste de voir tellement de personnes suivre les masses, sans savoir de quoi ils parlent. 1899 est un projet spécial sur lequel ils travaillent depuis des années et cela n'a rien à voir avec le comic. Si vous avez vu la série et lu le comic, vous le sauriez, et nous n'aurions pas ces conversations." peut-on lire dans le poste partagé par celui qui a aussi créé la série Dark.

En légende du message, Baran bo Odar a renouvelé sa version : "Nous ne connaissons pas l'artiste, ni son travail ou le comic. Nous ne volerions jamais le travail d'autres artistes, car nous nous sentons artistes nous aussi" a-t-il écrit. De son côté, Jantje Friese a tenu un discours similaire. "Une artiste brésilienne a affirmé que nous avions volé son roman graphique. Pour être clair : nous ne l'avons pas fait ! Jusqu'à hier, nous ne savions même pas qu'il existait. Pendant deux ans, nous avons mis de la douleur, de la sueur et de la fatigue dans la création de 1899. C'est une idée originale et qui ne repose sur aucun matériau." a-t-elle affirmé.

"Si c'est dans le but de vendre plus de ses comics..."

Dans leurs messages, les deux boss de 1899 dénoncent aussi la violence des réseaux depuis les tweets de l'artiste. "Nous avons été bombardés de messages, certains moches et blessants. Une personne dit un truc et tout le monde saute dessus, sans même vérifier si les dires ont un sens." écrit Jantje Friese.

Baran bo Odar, lui, a assuré que son équipe était entrée en contact avec Mary Cagnin. "Nous l'avons contactée et elle va, je l'espère, retirer ses accusations." écrit-il, tandis que sa partenaire en profite pour tacler l'artiste. "Bien sûr, si c'est dans le but de vendre plus de ses comics : bien joué." De son côté, Mary Cagnin n'a pas réagi depuis un message posté le 21 novembre, où elle assurait que l'affaire était "traitée légalement".

Mots clés
Séries Netflix
Tendances
Voir tous les people
Sur le même thème
N°1 sur Netflix, ce film est accusé de plagiat et pourrait coûter cher à la plateforme : "On ne peut pas me dire que c'est une coïncidence" play_circle
CINÉ SÉRIE
N°1 sur Netflix, ce film est accusé de plagiat et pourrait coûter cher à la plateforme : "On ne peut pas me dire que c'est une coïncidence"
14 juin 2024
Après son immense succès, ce film accusé de plagiat va-t-il disparaître de Netflix ? La justice s'en mêle play_circle
TV
Après son immense succès, ce film accusé de plagiat va-t-il disparaître de Netflix ? La justice s'en mêle
4 juillet 2024
Les articles similaires
Mon petit renne : qu'est devenue la harceleuse de Richard Gadd dans la vraie vie ? L'acteur "mitigé" à ce sujet play_circle
CINÉ SÉRIE
Mon petit renne : qu'est devenue la harceleuse de Richard Gadd dans la vraie vie ? L'acteur "mitigé" à ce sujet
17 avril 2024
L'une des meilleures mini-séries de l'histoire de Netflix : 7 épisodes sensationnels de "western" qui ont attendu 10 ans pour être diffusés play_circle
CINÉ SÉRIE
L'une des meilleures mini-séries de l'histoire de Netflix : 7 épisodes sensationnels de "western" qui ont attendu 10 ans pour être diffusés
27 avril 2024
Dernières actualités
Ce film de science-fiction montre l'une des morts les plus tristes de l'histoire du cinéma : un thriller post-apocalyptique stupéfiant qui a dévasté les spectateurs play_circle
CINÉ SÉRIE
Ce film de science-fiction montre l'une des morts les plus tristes de l'histoire du cinéma : un thriller post-apocalyptique stupéfiant qui a dévasté les spectateurs
16 juillet 2024
"La vulgarité incarnée" : Jade Hallyday poste des photos au Cap d'Agde et choque les internautes, "C'est indécent !" play_circle
BUZZ
"La vulgarité incarnée" : Jade Hallyday poste des photos au Cap d'Agde et choque les internautes, "C'est indécent !"
15 juillet 2024
Dernières news