Zac Efron dans le film Dirty Papy
Zac Efron dans le film Dirty Papy
A la télé ou au cinéma, les corps musclés des acteurs masculins s'affichent sans complexe. Mais tous ne prennent pas du plaisir à montrer leur corps devant les caméras. En juillet dernier, lors de la sortie de The Kissing Booth 2, Jacob Elordi s'était exprimé sans détour sur "l'obsession" de certains fans pour ses abdos. Il n'est pas le seul à dénoncer cette pression subie par les acteurs masculins pour paraître parfaits à l'écran.

Dans une récente étude, le site BingoSites s'intéressait aux scènes dénudées des acteurs dans les films. Au long de sa carrière, Zac Efron serait par exemple apparu 694 secondes (soit 11 minutes) torse nu et aurait enlevé le haut dans 50% de ses films. Des scènes où des acteurs montrent leurs corps, on est habitué, que ce soit au cinéma ou dans les séries. Et la quasi-totalité du temps, ces corps exposés montrent des abdos sculptés, des muscles saillants, des physiques comme on en voit rarement dans la vie. Il faut dire que pour paraître "parfaits" à l'écran, les acteurs suivent un régime alimentaire drastique, enchaînent les séances de sport ou vont même plus loin. Pour une scène dénudée dans The Witcher, Henry Cavill avait par exemple révélé ne pas avoir bu une goutte d'eau pendant deux jours.

Sans tomber dans ce genre d'excès, se muscler pour un rôle peut être un vrai calvaire pour les acteurs. Car parfois (voire même souvent), ces derniers sont "forcés" d'enchaîner les séances de sport pour afficher un corps parfait devant les caméras. Ce fut le cas de Jacob Elordi lors de la sortie du premier film de la saga The Kissing Booth. En interview pour Men's Health, l'acteur australien a confié s'être musclé intensivement avant le tournage car "c'était dans le script". Et pour cause, son personnage, Noah Flynn, apparaît de nombreuses fois torse nu dans le premier volet.

En plus d'avoir mal vécu ses séances de muscu dont il a "détesté chaque seconde", Jacob Elordi s'est retrouvé face à un phénomène qu'il n'avait pas anticipé : l'attention du public, et de la presse, pour son corps. "J'étais super jeune et j'ai été jeté dans un monde où tout le monde voulait parler de mon corps et ça me faisait ch*er. (...) J'essayais de faire mes preuves et d'être reconnu en tant qu'acteur." s'est-il souvenu toujours pour Men's Health lors de la sortie du 2e film de la trilogie. Il a ensuite pris la décision de se calmer sur la muscu sur le tournage d'Euphoria. "Je sais que beaucoup d'acteurs font des pompes et ce genre de choses avant une scène, même si ça n'a rien à voir avec la scène en question, pour avoir l'air au top. Ce n'est pas gênant mais ce n'est pas mon truc" expliquait-il à Variety.

On m'a dit de perdre du poids et d'aller à la salle

Pour certains, cette pression d'avoir un corps au top peut venir des studios et/ou des productions. Richard Madden, vu dans Game of Thrones ou dans la série Bodyguard, avait expliqué avoir parfois dû porter des corsets pour paraître plus mince sous ses vêtements. Mais pas seulement. "J'ai eu beaucoup de boulots pour lesquels on m'a dit de perdre du poids et d'aller à la salle. Ça n'arrive pas qu'aux femmes, ça arrive aussi tout le temps aux hommes" avait-il confié à la version britannique de Vogue.

Sam Claflin, connu pour son rôle dans la saga Hunger Games, a lui aussi dévoilé avoir été victime de remarques et même de gestes déplacés au fil de sa carrière. "Sur un travail, on m'a forcé à relever mon t-shirt et on m'a attrapé mon ventre en me disant 'Il faut que tu perdes du poids'. Il y a eu une fois où on m'a donné un coup. J'avais l'impression d'être un morceau de viande. Je ne dis pas que c'est pire que ce que traversent les femmes mais en tant qu'acteur, je manque toujours de confiance en moi, surtout quand on doit se déshabiller et je peux être tellement nerveux que je passe des heures et des heures à la salle de sport, je ne mange pas pendant des semaines pour réussir à obtenir le résultat qu'ils veulent." avait-il confié au Sydney Morning Herald.

Mais certains acteurs avouent aussi s'être - consciemment ou non - mis eux-mêmes la pression à l'approche d'une scène dénudée. C'est le cas de Matt McGorry. Pour Orange is the New Black, où il incarnait John Bennett, l'acteur a dû danser torse nu. "Pour ma première scène torse nu, j'étais obsédé par mon régime et quand j'ai vu la scène, je pensais l'avoir complètement loupée. Je me suis dit, 'oh non, je ne suis pas aussi mince que j'aurais pu l'être'" s'est-il souvenu pour Yahoo Health. De son côté, Zac Efron avait aussi dévoilé avoir mal vécu la période du tournage de Baywatch, où il affichait un corps extrêmement musclé. "Je ne veux plus jamais être comme ça. C'était tellement difficile. (...) On s'inquiète pour tout (...) C'était stupide et ce n'est pas réel." a-t-il déclaré dans la websérie Hot Ones.

Zac Efron sur le tournage de Baywatch
Zac Efron sur le tournage de Baywatch

Pour d'autres, ces scènes dénudées peuvent entraîner un vrai blocage voire un trouble de dysmorphie corporelle, c'est-à-dire une préoccupation démesurée sur un "défaut" physique, souvent imaginaire. Robert Pattinson, qui était apparu torse nu dans quelques scènes de la saga Twilight, avait confié à British Vogue en 2013 en avoir souffert. "Je n'ai pas d'abdos et je déteste aller à la salle de sport. Ça a toujours été le cas. Je ne veux plus jamais enlever mon t-shirt". Un sentiment partagé par Kumail Nanjiani, prochainement au casting de Eternals et qui a subi un régime drastique pour tourner le film. "Quand je me regardais dans le miroir et que je voyais mes abdos, j'avais l'impression qu'ils s'effaçaient. Je ne voyais que les défauts" avait-il déclaré à Men's Health.

0.5% des hommes peuvent avoir le même physique qu'une star de cinéma

Voir des corps si musclés sur les écrans a aussi des conséquences sur le public, notamment chez les plus jeunes. "Le corps des hommes dans les médias a un impact sur la façon dont les hommes, surtout les jeunes, perçoivent leurs propres corps. Les hommes sont exposés aux mêmes idéaux extrêmes de la perfection corporelle que les femmes" confie Bonnie Brennan, directrice clinique d'un centre spécialisé dans les troubles alimentaires de Denver, à Deseret.

Selon une étude menée par des psychiatres de l'Université de Californie à Los Angeles et dévoilée par Health Line, 90% des ados américains au collège et au lycée font du sport dans le but spécifique de gagner du muscle. Pourtant, tout le monde ne peut pas atteindre le physique d'un Chris Hemsworth ou d'un Henry Cavill. "Ces corps sont atteignables pour un tout petit nombre de gens, peut-être 0,5% des hommes. Et pourtant, ils sont associés avec l'idée de la masculinité, la notion qu'en tant qu'homme, je dois ressembler à cela" explique Aaron Flores, nutritionniste américain spécialiste de l'image corporelle.

Une chose dont a bien conscience Richard Madden. "Nous projetons une image très irréaliste" déclarait l'acteur qui, pourtant, se sent impuissant face à cette situation. "Avec mes amis acteurs parfois, quand on a à peine mangé et qu'on fait du sport plusieurs fois par jour, sans manger de glucides pour ces scènes, on se regarde et on se dit 'On est en train de nourrir la m*rde à laquelle on fait face'" ajoutait l'acteur.

Zac Efron
Zac Efron a-t-il eu recours à la chirurgie esthétique ? Un ami répond aux rumeurs
Zac Efron transformé par la chirurgie esthétique ? Un chirurgien explique pourquoi il n'y croit pas
Zac Efron méconnaissable : la photo qui affole le web
Zac Efron de nouveau célibataire ? Il aurait rompu avec Vanessa Valladares
voir toutes les news de Zac Efron Découvrir plus d'articles