Suis-nous sur Snapchat

Purebreakoff

2 photos
Voir le diapo
Désormais libéré sur parole, DSK profite de sa liberté en s'offrant quelques petites sorties avec sa femme, la dévouée Anne Sinclair. Hier soir vers 19h30, le couple a fait sa troisième sortie très médiatisée pour se rendre dans un immeuble près de Central Park. Mais à leur retour dans

Désormais libéré sur parole, DSK profite de sa liberté en s'offrant quelques petites sorties avec sa femme, la dévouée Anne Sinclair. Hier soir vers 19h30, le couple a fait sa troisième sortie très médiatisée pour se rendre dans un immeuble près de Central Park. Mais à leur retour dans leur maison de Tribeca, l'ancien patron du FMI et sa femme ont dû lutter avec la clé qui ne voulait pas sortir de la serrure. Moment intense d'émotion, surtout pour les journalistes qui ont profité de ce moment en or pour se jeter sur le couple et les harceler de questions. La vidéo buzz sur Purefans News by Adobuzz !



Mardi soir, pour la première fois en 3 jours, DSK et sa femme Anne Sinclair ont quitté leur jolie maison de Tribeca pour se rendre dans un immeuble luxueux près de Central Park.

On rappelle que l'ancien patron du FMI peut désormais se déplacer librement sur tout le territoire américain depuis vendredi, après que le procureur ait levé son assignation à résidence.

Dîner dans un restaurant italien vendredi soir, visite au Musée d'art moderne samedi, le couple n'était plus resorti depuis trois jours. Hier soir vers 19h30, ils ont donc décidé de prendre l'air, traqués sans cesse par les journalistes qui les attendent de pied ferme, nuit et jour devant leur porte d'entrée.

Et bien, heureusement pour eux, leur ténacité a finalement payé. En rentrant de leur petite ballade vers 21h30, DSK et Anne Sinclair se sont retrouvés enfermés devant leur propre maison.

Sous le regard émerveillé des journalistes, le couple a dû lutter avec la serrure pour pouvoir entrer chez eux. Le problème ? La clé apparemment défectueuse avait du mal à tourner dans la serrure et même à se retirer.

Pendant les 3 minutes où Dominique Strauss-Kahn et sa femme luttaient tour à tour avec cette clé, les journalistes n'ont pas hésité à leur balancer des questions sur le procès et leur état d'esprit. Finalement, c'est grâce à un jeune homme à casquette que le couple a enfin pu entrer chez eux, encouragé par les "hourra" des journalistes.

Quelle galère !

News
essentielles
sur le
même thème