2 photos
Voir le diapo
L'été est enfin arrivé. Chaque année, des millions de personnes attendent la période estivale pour prendre le large et s'éloigner quelques jours de leur quotidien, celui du métro-boulot-dodo. Mais la réalité est autre : selon un sondage Obea-InfraForces pour 20Minutes et France Info, 45%

L'été est enfin arrivé. Chaque année, des millions de personnes attendent la période estivale pour prendre le large et s'éloigner quelques jours de leur quotidien, celui du métro-boulot-dodo. Mais la réalité est autre : selon un sondage Obea-InfraForces pour 20Minutes et France Info, 45% des Français ne partiront pas en vacances cet été. Un chiffre alarmant qui montre que la crise financière n'est pas vraiment encore terminée ... Plus de détails sur ce sondage sur Purefans News by Adobuzz !



45 %, c'est le nombre de Français qui ne partiront pas durant leurs vacances d'été. Ce chiffre alarmant attesté par un sondage Obea-InfraForces pour 20Minutes et France Info révèle la dure réalité à laquelle est confrontée bon nombre de personnes. Et parmi ces 45%, 28% ne sont déjà pas partis l'an dernier ... un sacrifice qui se répète.

"Le fait de rester chez soi ne permet pas de casser son rythme quotidien et de se ressourcer. C’est aussi dévalorisant socialement, d’où un sentiment d’exclusion" explique Yves Bontoux, enseignant en stratégie et marketing touristique à l’ESC Chambéry-Savoie au Parisien.

Et oui car pour ces Français, partir en vacances d'été est un luxe qu'ils ne peuvent plus s'offrir. Il y a encore quelques années, partir en juillet et août était encore envisageable pour certaines familles comme les Malle.

"Il y a deux ans, on était parti en famille dans le Sud de la France. On avait loué une petite résidence pour 4/5 personnes. Aujourd'hui, on ne peut plus se permettre de dépenser autant d'argent juste pour cette période de l'année" déclare Sophie, la maman.

Et en effet, les principales raisons évoquées par ces Français sont le manque de moyens financiers (45%), la nécessité de faire des économies (40%) ou souvent des raisons personnelles (59%).

Se serrer la ceinture est devenu une nécessité, même pour les autres. Les 55% qui auront la chance de partir en vacances ne vont pas pour autant dépenser des sommes astronomiques. Les vacances économiques sont privilégiées : tandis que 33% partent en vacances en famille, 27% résideront dans des gîtes/résidences, 14% dans des camping et 9% chez des amis. Autant dire que même pour eux, le luxe des hôtels-clubs all-inclusive ne sera pas au rendez-vous.

On dira alors que même en vacances, les Français sont inégaux. Faire des économies, se serrer la ceinture et sacrifier la seule "vraie" période de vacances de l'année n'est plus un choix, c'est devenu une nécessité.

Justin Bieber
Justin Bieber de retour : il livre un beau message d'espoir dans le clip "Holy"
Justin Bieber de retour avec Holy, les fans en feu
Justin Bieber accusé de viols : il attaque ces "mensonges scandaleux" et réclame 20 millions $
Justin Bieber accusé d'agression sexuelle : il dément, preuves à l'appui
voir toutes les news de Justin Bieber Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème