Une interview de Charli Howard sur Channel 4
Charli Howard, une top model britannique de 23 ans, officie comme mannequin depuis l'âge de 17 ans. Malgré son corps de rêve, ses lèvres pulpeuses et une taille 34 naturelle que rêveraient d'avoir beaucoup de femmes, Charli s'est fait virer par son agence sous prétexte qu'elle était "trop grosse" et inemployable en l'état. Son coup de gueule mémorable contre ses anciens représentants fait un incroyable buzz et soulève, une nouvelle fois, le problème de l'obsession de la maigreur dans le milieu de la mode.

"ALLEZ VOUS FAIRE F**TRE !!"

Tout a commencé le 13 octobre avec un message posté sur Facebook partagé des milliers de fois où Charli expliquait divorcer officiellement de son (ex) agence de mannequins, qu'elle ne supportait d'entendre lui dire qu'elle était "trop imposante" et "hors des bonnes formes" pour travailler dans l'industrie de la mode. Malgré sa taille fine, son agence n'avait de cesse de lui répéter qu'elle serait superbe si elle perdait un petit pouce (2,5 centimètres) au niveau des hanches. En gros, du chantage au régime avant de lui donner du travail.

Son coup de gueule, qui n'est pas le premier, loin de là, a rappelé une nouvelle fois qu'on demande, dans l'industrie de la mode, à des filles minces d'être carrément maigres en s'affamant. Dans une tribune publiée sur le site anglophone Dazed, elle a ensuite expliqué la douleur psychique causée par ces injonctions à être toujours plus fine pour pouvoir travailler, en dépit de pouvoir réaliser de superbes clichés avec son corps "normal", comme le montre son Instagram. Elle a également témoigné sur la chaîne Channel 4.

Espérons que son coup de gueule fera tiquer quelques agents sur les normes inhumaines qu'ils imposent à leurs mannequins, même s'il risque malheureusement de falloir encore beaucoup de cris d'alertes du genre avant que les choses ne changent pour de bon.

Découvrez d'autres histoires qui font le buzz dans notre revue de web :
>> WTF : pour grossir leurs seins, elles ont recours à une technique... digne des vampires !
>> Cette femme ne peut s'empêcher de manger des éponges, jusqu'à VINGT par jour
>> Après un cancer à 23 ans et une ablation des seins, elle transforme sa poitrine en oeuvre d'art