Par Marie Piat Journaliste
Marie Piat est une journaliste qui peut écrire sur (à peu près) tout : séries, films, télé, stars, mode, mangas... Lucifer, Harry Potter, les Kardashian-Jenner, Disneyland Paris, les films de Noël, Les Marseillais ou encore Danse avec les stars font partie de ses sujets préférés.
Le pass Navigo devrait augmenter en 2023, les internautes sont très en colère !
Le pass Navigo devrait augmenter en 2023, les internautes sont très en colère !
Valérie Pécresse a annoncé qu'une augmentation du pass Navigo devrait arriver en 2023. Même si la présidente de la région Ile-de-France assure ne pas vouloir cette augmentation de prix, le pass Navigo devrait encore augmenter entre 1... et 25 euros. Et ça fait péter un plomb aux usagers, qui se sont vénères sur Twitter.

Le pass Navigo à 100€ ? Valérie Pécresse parle d'une possible augmentation pour 2023

Le pass Navigo pourrait (encore) augmenter l'année prochaine, en 2023. Actuellement il coûte déjà 75,20 euros par mois. Et comme l'a rapporté Le Parisien, Valérie Pécresse, présidente de la région Ile-de-France et présidente d'IDFM (Ile-de-France Mobilité), a rencontré une association d'usagers (la Fnaut), ce 14 septembre 2022, à qui elle a confié qu'une augmentation devrait arriver.

>> Navigo : le site de remboursement bug, les internautes pètent un câble <<

Avec un trou de 950 millions d'euros dans les comptes des transports franciliens et l'inflation dans l'économie française, l'augmentation du prix du pass Navigo semble certain. "Nous devons faire face à la déferlante 2023 : une hausse absolument colossale des prix de l'énergie pour les transports du quotidien" a-t-elle déclaré. Il faudrait une augmentation de 25 euros, passant ainsi à un pass Navigo à 100€...

Valérie Pécresse a assuré ne pas vouloir le faire, mais la menace est réelle : "Il faudrait augmenter le passe à 100 euros. Je le refuse et j'en appelle à la responsabilité de tous les acteurs", "ce serait insoutenable socialement", "je vais prendre mon bâton de pèlerin et plaider pour le juste partage".

"Je suis pour un juste partage des efforts" a précisé l'ancienne candidate à l'élection présidentielle 2022, qui veut demander un effort supplémentaire de la part de l'Etat, des collectivités et aussi des opérateurs SNCF et RATP qui "continuent de faire des marges sur les contrats". Mais si elle reçoit des refus, ce qui risque fort d'arriver, "ce sera aux voyageurs - et aux entreprises par le remboursement des passes Navigo - de le payer".

"En 2023, il faudra lancer une réflexion sur un système de tarification plus juste. Pourquoi pas en fonction de la vétusté des lignes, de sa ponctualité, etc" a-t-elle aussi proposé, avant de confirmer que le prix du pass Navigo va bel et bien augmenter de toute façon, ne serait-ce que même d'1 euro : "Ce que je veux, c'est augmenter le Navigo le moins possible".

Les usagers pètent un plomb sur Twitter

Et forcément, ça fait péter un plomb aux usagers ! Sur Twitter, beaucoup ont rappelé que le RER B est tout le temps en panne, que les métros sont blindés, vétustes et dans un état lamentable, qu'il manque de bus... Bref, tout est à revoir dans les transports en Ile-de-France. Mais les tarifs vont quand même augmenter. Ce qui va aussi poser un problème écologique : les franciliens préféreront prendre la voiture que les transports s'ils augmentent.

"Ça va bien passer ça, sur le #RERB on a bien senti l'amélioration qui justifie la hausse", "Pass Navigo 100€ alors que à tout moment tu peux retrouver du caca sur un siège ????", "Audacieux d'augmenter le Navigo alors que les transports IDF sont désastreux", "Mais ils sont super culottés eux : des grèves toute l'année, des trains toutes les 30 min ou supprimés tu sais même pas pourquoi et puis il osent vouloir augmenter leur Navigo qui est déjà super cher. Non vraiment on est leur pigeon", ou encore "Y'a tout qui augmente, pass Navigo, loyer, électricité, nourriture mais par contre les salaires ????? Allô y'a quelqu'un ?" ont tweeté les usagers, ultra vénères.