Clip "Apeshit" : Beyoncé et Jay-Z s'invitent au Louvre, la surprise à laquelle on ne s'attendait pas
On a beau dire ce qu'on veut, Jay-Z et Beyoncé sont quand même très forts ! Alors que personne ne s'y attendait, le couple a dévoilé ce week-end un album commun, "Everything is Love", emmené par "Apeshit" avec un clip splendide et grandiose tourné en pleine nuit dans le musée du Louvre à Paris. Et sur le disque, la chanteuse évoque encore l'infidélité de son mari...

Cette année, Beyoncé et Jay-Z font (presque) tout à deux ! Le 6 juin dernier, les deux stars ont lancé leur tournée, "On The Run II", au Pays de Galles, à Cardiff... avant de dévoiler une grosse surprise lors de leur concert à Londres samedi soir : la sortie d'un album commun, "Everything Is Love" sous le nom de The Carters (Carter est le nom de famille de Jay-Z).

Une annonce qui a bien évidemment enflammé tous les fans du couple. Il n'y a pas à dire, Beyoncé et l'interprète de "Empire State Of Mind" sont très forts et savent toujours comment marquer les esprits. Si vous n'êtes pas toujours convaincus, la suite vous fera peut-être changer d'avis...

Jay-Z et Beyoncé privatisent le Louvre pour le clip "Apeshit"

Quelques heures après l'annonce de leur album commun, Jay-Z et l'ex Destiny's Child ont une nouvelle fois frappé un grand coup avec l'arrivée de leur clip "Apeshit', premier extrait de l'opus "Everything Is Love". Pour les besoins de la vidéo tournée en une seule nuit, Queen B et son mari n'ont pas fait les choses à moitié puisqu'ils ont carrément privatisé le Musée du Louvre à Paris afin de nous offrir un résultat splendide et impressionnant.

Au programme ? Beyoncé entourée de danseurs afro-américains devant le sacre de Napoléon, le couple devant La Joconde et la Victoire de Samothrace ou encore des oeuvres d'arts, comme La Vénus de Milo et Le radeau de la méduse, sublimées. Le clip en lui-même est une vraie pièce artistique... qui comptabilise déjà plus de 10 millions de vues en moins de 48 heures.

"C'est un clip pour affirmer l'égalité de la culture afro-américaine"

Sachez d'ailleurs que le clip "Apeshit" n'a pas pour but principal de dévoiler une nouvelle facette du Louvre : "C'est un clip politique. Tous les danseurs sont noirs, la plupart des oeuvres du Louvre sont regardées sous ce prisme. Ce n'est pas un clip contre, dans le sens d'une revanche, mais un clip pour affirmer l'égalité de la culture afro-américaine et plus généralement noire, avec la culture blanche", confie Gert Van Overloop, le manager du chorégraphe Sidi Larbi Cherkaoui au Parisien.

Jay-Z se confie sur ses infidélités dans l'album "Everything Is Love"

Après leurs confessions publiques dans "Lemonade", Jay-Z et Beyoncé se livrent une nouvelle fois sur leur couple et leur célébrité dans l'album "Everythig Is Love", composé de neuf morceaux : ils parlent notamment de leur quotidien dans le titre "Boss", les débuts de leur relation dans "714", leurs conflits conjugaux dans "Friends" ou encore des infidélités de Jay-Z dans "Love Happy".

"You fucked up the first stone, we had to get re-married / You know how I met her/ We broke up and got back together / To get her back I had to sweat her", balance le rappeur tandis que Beyoncé, elle, explique : "The ups and downs are worth it / Long way to go but we're working / We're flawed but we're still perfect for each other, yeah yeah/ Sometimes I thought we'd never see the light / We went through hell with heaven on our side / This beach ain't always been no paradise." Drama !

Beyoncé
Beyoncé veut ralentir dans sa carrière et se concentrer sur sa famille
Beyoncé "sataniste" et "pas afro américaine" : les accusations surréalistes d'un politique américain
BET Awards 2020 : la fille de Beyoncé Blue Ivy, Assa Traoré récompensées... Le palmarès complet
Beyoncé : son titre surprise Black Parade va venir en aide à des entreprises afro-américaines
voir toutes les news de Beyoncé Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème