Par Charlène Salomé Journaliste
Le Pape François a téléphoné à un jeune fidèle homosexuel
Le Pape François a téléphoné à un jeune fidèle homosexuel
Le 29 août dernier, Christopher Trutiño a reçu un coup de fil pour le moins étonnant : "Allô ! Christopher ? Je suis le pape François". Touché par la lettre envoyée par ce jeune Toulousain homosexuel, le souverain pontife a décidé de prendre son téléphone pour discuter avec le jeune homme. C'est du moins ce qu'il affirme...

Non content d'être un pape 2.0, pardonnant les péchés sur Twitter, le pape François n'hésite pas à prendre son téléphone pour discuter avec ses fidèles. Il aurait notamment téléphoné à un jeune homosexuel français qui lui avait envoyé un courrier.

Coup de fil du pape François

"Christopher ? Je suis le Pape François" a pu entendre Christopher Trutiño la semaine dernière. C'est assez exceptionnel pour être raconté. Ce jeune Toulousain homosexuel aurait reçu un appel du pape jeudi 29 août, comme il le relate à La Dépêche du Midi. "Le Pape m'a téléphoné le jeudi 29 août, à 14 heures. La conversation a duré 9 minutes. J'ai voulu le raconter, pour rendre hommage à ce Pape exceptionnel" confie-t-il. Si le jeune homme a été surpris de cet appel, il n'a pas douté un instant de l'identité de son interlocuteur : "Sa voix, son timbre, le rythme de ses paroles, j'en étais simplement certain".

Mais le pape François ne l'aurait pas appelé au hasard du bottin, il aurait répondu à une lettre que lui avait envoyé le jeune homme quelques semaines plus tôt. Il lui aurait proposé de le tutoyer et aurait parlé avec lui de son orientation sexuelle : "Ton homosexualité, ce n'est pas grave. Il faut rester courageux, il faut continuer à croire, à prier, et rester bon". Christopher a été particulièrement touché par cette attention : "La conversation a été simple, c'était comme le coup de fil d'un ami, gentil, très humain".

Le Vatican dément

Oui mais voilà si l'identité de l'interlocuteur ne fait pas de doute pour le quotidien, qui a vérifié le numéro donné par Christopher, (le 009 06 69 82, le numéro de la centrale téléphonique du Vatican), le Vatican vient de démentir cette information, rapporte BFM TV. C'était trop beau pour être vrai. Pourtant, le petit rigolo du Vatican s'est déjà entretenu au téléphone avec des fidèles. Fin août, il a appelé un fidèle italien, ainsi qu'une Argentine, victime de viol rapporte La Dépêche du Midi. Le pape a récemment déclaré qu'il ne jugeait pas l'homosexualité, mais qu'il était contre le lobby gay.