Ja Rule

Bigflo & Oli sortent des sneakers avec Le Coq Sportif et leur marque Visionnaire
Bigflo & Oli sortent des sneakers avec Le Coq Sportif et leur marque Visionnaire
Milla Jasmine (Les Marseillais) jalouse de Mélanie : un clash éclate à cause de Nacca (EXCLU VIDEO)
Laetitia Milot en interview pour PRBK
Biographie

Naissance : 29 Février 1976

Métier :

Age : 43 ans

Signe astrologique : Poissons

Pays : Etats-Unis

Ja Rule est un artiste du label universal.

La première apparition de Ja Rule  sur la scène rap remonte à l'année 1994, ou il sort son premier street single intitulé "Get the Fortune" avec son groupe Cash Money Click, formé avec Criss Black et O1. Il récidive en 1995 avec un autre single "4 my Click" featuring Mic Geronimo. Il s'ensuivra un silence radio de prés de 3 ans, avant de le voir resurgir en 1998, avec plusieurs freestyles solo, ou en compagnie de DMX et Jay-Z.

Ja Rule  commence à se bâtir un solide auditoire avec son premier album 'Venni Vetti Vicci' paru en 1999. Ce début se veut très hardcore, modelé sur le style New Yorkais. La pièce "Holla holla" devient un hit et permet à Ja Rule  de se faire un nom. Il participe aussi au hit de Jay-Z, "Can I Get A..." et lance Ja Rule  sur la scène internationale.

Le rappeur revient encore plus fort en 2000 avec « Rule 3 :36 ». Le réalisateur et patron de Ja Rule , Irv Gotti, a l’idée de juxtaposer le style pur et dur de son poulain à celui de Christina Milian, Lil’ Mo et Vita. L’association de rap et de RnB produit trois singles couronnés de succès : "Between Me and You", "I Cry" et "Put It on Me".

Ces duos contribuent également à tisser la toile de fond du troisième disque et plus gros coup commercial de Ja, Pain Is Love, paru en 2001 et sur lequel on retrouve les collaborations "Livin' It Up" feat Case, "I’m Real" avec Jennifer Lopez, "Always on Time" avec Ashanti, "Down Ass Chick" feat Charlie Baltimore... Véritables machines à tube, les deux pièces remportent un succès énorme.

Ja Rule  tente aussi sa chance au cinéma, où on le voit aux côtés de Vin Diesel dans "The Fast and the Furious". Toujours en 2002, il propose un quatrième disque, "The Last Temptation". Ce quatrième opus, enregistré en une semaine à peine, obtient des ventes plutôt décevantes comparé à "Pain Is Love".

2003 est une année noire pour le label encore prolifique Murder Inc. L'année du diss avec 50 Cent, l'année du changement d'éthique commerciale : "Murder Inc Records" est désormais officiellement rebaptisé "The Inc Records".

L'album gangsta rap anti-commercial "Blood In My Eye", cinquième album de Ja Rule , est sa réponse aux attaques repétés de 50 Cent. A l'origine prévu pour être un EP, l'album est bien street, sans concessions, du même acabit que son premier opus référentiel "Venni Vetti Vecci" avec une réponse ultime "Clap Back".

Hussein Fatal et Black Child sont omniprésents sur l'album. Sans promo ni artifices, les ventes ne sont plus la préoccupation de Ja Rule. En 2004, arrive R.U.L.E, suivi de Exodus Greatest Hits (2005).

En 2007, il semble que les plus grand problèmes sont résolus et le deal de distribution avec le label universal Records a été rénové. Donc, Irv Gotti veut y traiter encore une fois et il le fait avec l’artiste le plus important qu’il a sous contrat, Ja Rule . Prochainement devrait sortir au marché le nouvel single “Father Forgive me”, l’album The Mirror suivra en automne.

Actu
Dernières
news
Top
News