Carole Bouquet

En route pour le meilleur pâtissier : EnjoyPhoenix (Marie Lopez) anime la nouvelle émission diffusée sur 6play
La France a un incroyable talent : Valentin, un humoriste bègue, fait pleurer tout le monde
Le Match Ou Next de Dove Cameron pour Descendants 3.
Jessica Thivenin et Thibault Kuro parents : leur fils Maylone quitte enfin l'hôpital !
Biographie

Naissance : 18 Août 1957

Métier : Actrice

Age : 62 ans

Signe astrologique : Lion

Pays : France

Carole Bouquet est une comédienne qui commence sa carrière dans la fin des années 70. Aujourd'hui, elle rassemble toujours autant de spectateurs (de sept à soixante dix sept ans).

Carole Bouquet reçoit une éducation religieuse stricte. Elle est envoyée en pension avec sa sœur. Adolescente, elle préfère le cinéma aux heures de cours. Après son bac, le jeune femme intègre le conservatoire supérieur d’art dramatiques de Paris où elle est remarquée par Buñuel, qui la fait tourner dans Cet obscur objet du desir.

Le cinéma s’arrache cette beauté glacée. Elle incarne une James Bond girl dans Rien que pour vos yeux aux côtés de Roger Moore. En 1981, Carole Bouquet incarne la Mort en personne dans Buffet froid de Bertrand Blier. La jeune actrice exerce ainsi un fort pouvoir de fascination, qu'elle met au service des oeuvres les plus singulières, comme Le Jour des idiots de l'Allemand Schroeter, Double messieurs, deuxième opus du comédien Jean Francois Stevenin ou encore le futuriste Bunker Palace Hotel de Bilal. 

En 1985, elle est nommée au César du Meilleur second rôle pour Rive droite, rive gauche avec Gérard Depardieu, qu'elle retrouvera à l'occasion de Trop belle pour toi. Cette prestation lui vaut le César de la Meilleure actrice en quatre ans plus tard.

Egérie de Chanel Carole Bouquet refuse d'être uniquement perçue comme une icône et s’affiche désormais dans des comédies acides telles que Tango, Grosse Fatigue de Michel Blanc ou encore Embrassez qui vous voudrez en 2002. Mais, loin de se limiter à ce registre Carole Bouquet incarne une grande figure de la Résistance dans Lucie Aubrac en 1997, une héroïne romantique dans Un pont entre deux rives, film co-réalisé par Gérard Depardieu (devenu son compagnon à la ville), une épouse inquiète dans le thriller Feux rouges en 2004 et une mère protectrice dans Les Fautes d'orthographe. L’année suivante, elle campe une propriétaire dépassée par la rénovation de son appartement dans Travaux… et une Occidentale qui part adopter un bébé en Argentine dans Nordeste.

En 2006, Carole Bouquet préside la 31ème Cérémonie des Césars avant de tenir le haut de l’affiche dans Aurore. On retrouve la comédienne dans de nombreuses production en 2007 et 2008 parmi lesquelles celles de Si c'était lui...,  Les Hauts murs,  A l'insu de mon plein gré,  Les Enfants de Timpelbach, Les Français sont des gens formidables… Carole est décidemment pleine de ressources…

Actu
Dernières
news
Top
News
Les
photos