4 photos
Voir le diapo
On apprenait hier que Zelko et Zarko de Secret Story 5 s'étaient fait tabassés à la sortie d'une boite de nuit Bruxelloise suite à une addition non payée par leur pote Aurélie. Aujourd'hui, une vidéo de surveillance vient d'être dévoilée et montre la bagarre qui a eu lieu entre les ex candidats de télé-réalité et les v

On apprenait hier que Zelko et Zarko de Secret Story 5 s'étaient fait tabasser à la sortie d'une boite de nuit Bruxelloise suite à une addition non payée par leur pote Aurélie. Aujourd'hui, une vidéo de surveillance vient d'être dévoilée et montre la bagarre qui a eu lieu entre les ex candidats de télé-réalité et les videurs du nightclub en question. Mais ce n'est pas tout, puisqu'on apprend aussi que la boite de nuit où a eu lieu l'incident aurait essayé de dissimuler l'affaire !

Que de péripéties dans l'affaire qui concerne l'agression dont ont été victimes Zarko et Zelko de Secret Story 5 . Lynchés par les vigils du Mirano, une boite de nuit de Bruxelles, les jumeaux n'ont pas dit leur dernier mot et ont décidé de divulguer la vidéosurveillance relatant les faits. On peut ainsi y voir clairement que Zelko et Zarko se font passer à tabac par des hommes visiblement très en colère.

Zarko a également révélé sur Twitter que le Mirano serait une discothèque bien connue des services de police et que les patrons auraient même essayé de nier l'affaire sur toute la ligne : "Les videurs sont déja fichés par la police, la boite est connue pour ça [...] La boite aurait nié en bloc faut surtout pas écouter n'importe qui, la vérité est juste relatée par la police dans les constats, plaintes et avis de médecins...", écrit-il.

Avant de mentionner que la boite de nuit souhaitait masquer l'incident : "Si la police a tout vu, tout entendu, et le gérant a voulu étouffer le truc devant la police, la vérité on la connait, la police aussi".

Et de préciser que le gérant du Mirano aurait même tenté de convaincre les frangins de ne pas en réferer à la police : "Le gérant a déjà essayé de me convaincre pour qu'on dépose pas plainte, mais j'ai refusé catégoriquement...Ca c'est la verité !", explique-t-il.

La finaliste de l'émission de TF1, Aurélie, accusée d'être partie sans payer, a quant à elle tenu à rétablir la vérité en soulignant sur Twitter qu'elle avait été invitée gracieusement par les patrons de la discothèque et que si elle était partie précipitamment des lieux c'était pour une bonne raison : "Ce soir là, on m'a également tout volé : téléphones, carte de banque, clés de voiture etc!!! Donc oui je suis partie précipitamment mais à la base nous avons été invités par la boite pour mon anniv."

Une affaire plutôt glauque qui risque encore de faire parler durant quelques jours... En attendant, on souhaite un prompt rétablissement aux jumeaux.

News
essentielles
sur le
même thème