Suis-nous sur Snapchat

Purebreakoff

Youtube Rewind, démonétisation, revenus : Youtube s'excuse dans une lettre ouverte
Youtube répond à la colère des créateurs. Réforme du droit d'auteur, démonétisation des vidéos, revenus, Youtube Rewind... Ce mardi 5 février 2019, Susan Wojcicki, la PDG de Youtube, a dévoilé une lettre ouverte dans laquelle elle veut rassurer les vidéastes et promet des améliorations.

En octobre dernier, Susan Wojcicki, la PDG de Youtube, appelait les vidéastes à se mobiliser contre le tant redouté article 13 qui prévoit de renforcer le contrôle des oeuvres protégées par le droit d'auteur. Alors que nombreux s'étaient mobilisés via le hashtag #saveyourinternet, elle a tenu à les remercier dans une lettre ouverte destinée aux créateurs et partagée ce mardi 5 février 2019. "Un grand merci à tous les créateurs qui ont contribué à attirer l'attention sur les conséquences imprévues de la proposition - un danger qui menace les moyens de subsistance de tant de créateurs en Europe et dans le monde - à travers vos vidéos, récits, éditoriaux et idées partagées. Vous avez été une voix déterminante dans le débat. Vos vidéos ont été visionnées des centaines de millions de fois et un nombre record de 4,6 millions de personnes ont signé la pétition sur Change.org.".

Elle répond à la colère des créateurs

Une lettre ouverte dans laquelle Susan Wojcicki répond également à la colère des vidéastes, concernant plusieurs sujets. Après avoir admis que le Youtube Rewind était "embarrassant", elle revient sur l'épineux sujet de la démonétisation et veut rassurer les chaînes : "Nous avons travaillé d'arrache-pied pour mettre en place les bons systèmes et outils afin de garantir aux annonceurs la confiance de pouvoir investir dans YouTube. La plupart d'entre eux sont maintenant de retour." Elle promet une meilleure réactivité, notamment pour répondre aux contestations des créateurs concernant la démonétisation de certaines vidéos. Elle précise même que la réactivité de ses équipes s'est améliorée à 5 % cette année.

De plus, le seuil d'abonnements nécessaires à une chaîne pour accéder à la monétisation des contenus est passé de 100 000 à 30 000 abonnés. Autre sujet sensible : les revenus, trop faibles pour certains youtubeurs qui ne touchent que quelques dizaines de milliers de dollars par an alors qu'ils affichent des centaines de millions de vues. Elle rappelle toutefois que les vidéastes "gagnant des montants à cinq ou six chiffres au cours de la dernière année a augmenté de plus de 40 %" par rapport à 2017.

Youtube
Youtube Originals : plus besoin d'être premium, les contenus dispo gratuitement dès le 24 septembre
Une youtubeuse maltraite son chien dans une vidéo : la police ouvre une enquête
Grant Thompson (King of Random) : la star de Youtube meurt dans un tragique accident de parapente
Youtube modifie la procédure de réclamation des droits d'auteur, les vidéastes enfin entendus ?
voir toutes les news de Youtube Découvrir plus d'articles