La Wii va prochainement disparaître des rayons des boutiques spécialisées japonaises. La raison ? Nintendo vient d'annoncer arrêter la production de sa célèbre console de salon au Japon, après plus de sept années de bons et loyaux services. Le sort réservé à la console en Europe reste quant à lui trouble.

Plus de 100 millions. C'est très précisément le nombre de Wii que Nintendo a vendues depuis sa sortie en 2006. Encore cette année, la firme japonaise a écoulé près de 210 000 Wii dans le monde entier. Cette réussite, le constructeur la doit notamment à l'approche très "familiale" de la console, ainsi qu'à ses nombreuses innovations comme la Wiimote, la manette dotée d'un capteur de reconnaissance de mouvements.

La fin de la Wii au Japon

Mais l'heure est venue pour la machine de se retirer et de laisser définitivement le champ libre à la Wii U dont le prix a récemment été revu à la baisse. En marge de sa dernière conférence, Nintendo vient d'annoncer sur son site officiel que la chaîne de production de la Wii cessera de fonctionner au Japon dans les prochaines semaines. Le communiqué ne précise pas si le marché européen sera lui aussi concerné prochainement par cette décision.

Quid de l'Europe ?

 

Impossible de savoir donc si Big N compte également arrêter la production de la Wii Mini, le modèle "light" de la console présenté en février dernier mais que les Japonais n'ont pas eu le plaisir d'accueillir sur l'Archipel (exclusivité du Vieux Continent). Ce qui est certain, c'est que Nintendo - qui vient de se lancer dans le free-to-play - proposera un pack exclusif comprenant une Wii Mini et Mario Kart le 25 octobre prochain en Europe.

News
essentielles
sur le
même thème