Un agent immobilier britannique a mis une maison à la vente... comprenant une ferme à cannabis
Un agent immobilier britannique a mis une maison à la vente... comprenant une ferme à cannabis
En Angleterre, un agent immobilier a proposé à la vente une maison avec deux chambres, sur Rightmove. Mais le courtier a oublié de préciser qu'une des chambres servait de terreau à la culture de cannabis. C'est un internaute qui a repéré tout l'attirail sur l'une des photos.
Un agent immobilier a proposé à la vente une maison située à Bristol en Angleterre... dont l'une des chambres servait de ferme à cannabis.

Une ferme à cannabis dans l'une des chambres

Jolie maison victorienne avec "hall d'entrée, salon, cuisine ouverte/salle à manger, deux chambres et une salle de bains au premier étage" à vendre à Bristol indique l'annonce, repérée par Metro UK, sur le site Rightmove. Dans la description, l'agent immobilier a oublié de préciser qu'une ferme à cannabis était inclus dans le prix : 130 000 £, soit près de 150 000 euros, pour acquérir une jolie demeure, tout l'attirail pour culture de marijuana offert. C'est un internaute qui a repéré la boulette à partir des photos postées par l'agence elle-même. Sur un des clichés, on peut voir des pots de plante, tuyaux de ventilation et câbles pendant du plafond, qui ne laissent que peu de doutes sur l'utilisation que faisaient les ex-locataires de la chambre.

Une maison déjà perquisitionnée par la police

La maison en question avait été perquisitionnée en juillet dernier par la police locale. Ils n'avaient cependant pas enlevé tout le kit à cannabis lorsque les agents immobiliers sont venus prendre des photos du lieu. Selon les agents certains dommages seraient irréparables. Personne ne pourra donc profiter de la ferme à cannabis de la maison de Bristol puisqu'elle a été retirée de la vente depuis.

Dans l'actu aussi : Bonpoint distribue des animaux en goodies : bad buzz ou campagne encadrée ? / Ivre, il se réveille dans une morgue / Kamala Khan, la nouvelle héroïne musulmane de Marvel / Roll Shaker : quand J'irai dormir chez vous rencontre Lost et les Télétubbies