Une lycéenne trans s'est suicidée : ses camarades, ses profs et les internautes lui rendent hommage
Une lycéenne trans s'est suicidée : ses camarades, ses profs et les internautes lui rendent hommage
Fouad avait 17 ans. Eleve de terminale transgenre, elle s'est suicidée ce mercredi 16 décembre 2020. L'ado trans avait été discriminée par son lycée et aurait eu des problèmes familiaux. Ses camarades, les professeurs de son établissement et de nombreux internautes ont tenu à lui rendre hommage.

Fouad, une lycéenne trans s'est suicidée

L'acteur Elliot Page (Umbrella Academy) a récemment fait son coming out trans. Mais encore aujourd'hui en 2020, la communauté trans continue d'être discriminée. Et Fouad, une ado de 17 ans en a fait les frais. L'élève de terminale du lycée Fénelon à Lille, dans le nord de la France, s'est suicidée. Elle s'est donnée la mort ce mercredi 16 décembre 2020, dans son foyer à Lambersart.

Même si on ne connaît pas encore les circonstances exactes de son suicide, les élèves qui la connaissaient ont évoqué sur les réseaux sociaux un différent avec la direction de l'école. Début décembre 2020, Fouad avait reçu l'interdiction de porter une jupe. Alors qu'un lycéen américain avait été exclu pour mettre du vernis à ongles, cette ado française a donc elle aussi été discriminée pour vouloir s'habiller comme elle le souhaitait.

Plusieurs élèves avaient soutenu l'ado contre la transphobie

De nombreux élèves du lycée avaient alors soutenu Fouad en postant des affiches dans l'établissement pour dire stop à la transphobie. Des lycéens étaient même venus en jupe pour afficher leur soutien. Face au soutien des élèves envers Fouad, la direction avait finalement accepté qu'elle vienne en jupe. Mais un drame est quand même survenu. Certains camarades ont aussi évoqué des problèmes familiaux. Une enquête a été ouverte afin de déterminer les raisons de ce suicide.

Ce vendredi 18 décembre 2020, des lycéens et des professeurs de son établissement lui ont rendu hommage en se rassemblant. Plusieurs internautes ont aussi posté des messages avec le hashtag #justicepourfouad sur Twitter. Des associations sur la transidentité ont également réagi, tout comme plusieurs personnalités politique, dont Martine Aubry.