Cam Clash : une femme refuse d'embrasser son ami séropositif, la caméra cachée dérangeante et utile
Comment réagiriez-vous si vous tombiez sur quelqu'un qui refuse publiquement de faire la bise à son ami sous prétexte que celui-ci est séropositif ? Voici le pitch de la nouvelle caméra cachée de Cam Clash, aussi dérangeante qu'utile.

La 22e édition du Sidaction vient de se clôturer avec des promesses de don à hauteur de 4,21 millions d'euros. Un chiffre stable par-rapport à l'an dernier, contrairement aux fausses idées sur la maladie, qui continuent de progresser. L'équipe de Cam Clash est partie d'un chiffre précis et particulièrement affolant : "en 2016, 15% des 15-24 ans pensent encore que le SIDA se transmet en s'embrassant". Face à ce triste constat, les spécialistes des caméras cachées dérangeantes et engagées ont testé la réaction des gens face à une fille qui refuse de faire la bise à son pote sous prétexte qu'il est séropositif.

>> WTF : une étudiante américaine invente... le préservatif en spray <<

Une réaction bête, injustifiée et humiliante

Lors de cette caméra cachée, tous les témoins s'offusquent de la réaction de la comédienne, à fond dans son rôle de celle qui refuse le contact avec une personne atteinte du SIDA. Plusieurs l'interpellent et lui font remarquer qu'en plus de rien craindre, son comportement humilie son ami.

A VOIR EGALEMENT >> "Je suis séropositif, touchez-moi" : une expérience sociale bouleversante en vidéo <<

Pour la mettre face à sa bêtise, une dame lui prouve qu'il n'y a aucun risque à embrasser quelqu'un de séropositif en embrassant le comédien. Un autre témoin vient quant à lui faire connaissance avec l'homme humilié et lui serre la main, avant de lui proposer de se joindre à sa table avec ses amis.

Des réactions qui rassurent mais qui n'effacent pas les chiffres cités plus haut. Notez que vous pouvez toujours effectuer des dons par téléphone, en appelant le 110, ou en vous connectant sur le site www.sidaction.org.