Une vidéo d'une élève se faisant plaquer violemment au sol par un policier
Lundi 26 octobre, une scène surréaliste s'est déroulée au lycée Spring Valley de Columbia, dans l'état de Caroline du Sud. Une élève noire âgée d'environ dix-huit ans a été violemment malmenée par un policier blanc, lequel est notoirement connu pour des faits de ségrégation raciste. Des vidéos de la scène, filmées par des camarades de la jeune fille, circulent depuis sur les réseaux sociaux et ont déclenché une véritable vague d'émotion et d'indignation.

Une intervention banale qui dégénère

Les circonstances de l'incident sont encore floues, et il semble acquis qu'une enquête se déroulera au niveau local, voire même au niveau fédéral via une intervention du FBI. La jeune élève a semble-t-il été exclue du cours parce qu'elle mâchait un chewing-gum, si l'on en croit le récit d'un de ses camarades sur Twitter.

La jeune fille refusant de bouger, l'enseignant a demandé l'intervention d'un responsable, lequel a envoyé l'officier de police référent de l'école (une pratique courante aux États-Unis). La jeune fille n'a toujours pas accepté de se lever, le policier l'y a donc contrainte par la force, au cours d'une démonstration d'une violence rare.

Un racisme historiquement fort dans la région

La jeune fille a été placée en état d'arrestation, de même qu'une autre de ses camarades, Nyna Kenny, révoltée, parce qu'elle a laissé exploser ses émotions face à la scène qui se déroulait sous ses yeux. L'indignation sur les réseaux sociaux a été renforcée par le fait que le policier, Ben Fields, que l'on voit sur la vidéo, avait comparu en 2013 devant un juge dans le cadre d'une affaire sembable : il avait interpellé violemment des étudiants noirs qu'il soupçonnait "d'activités criminelles".

L'affaire fait en tout cas grand bruit car elle rappelle de nombreux incidents ayant eu lieu cette année où des policiers ont eu la gâchette facile vis à vis de suspects noirs. L'association des Parents d'élèves noirs s'est notamment émue du fait que cela rappelle fortement le passé esclavagiste de la Caroline du Sud, où cette culture est encore trop présente dans les esprits.

Découvrez d'autres histoires qui font le buzz dans notre revue de web :
>> Elle piège d'une façon magistrale son mari YouTubeur pour lui annoncer qu'elle est enceinte
>> Des filles rondes font un shooting sexy : libérées, elles se sont enfin senties très sexy !
>> Speed-dating : une fille vient à son premier rendez-vous... nue, juste vêtue d'un string !