Cette semaine, Twitter introduit sur sa plate-forme une toute nouvelle fonctionnalité qui va faire plaisir aux utilisateurs du réseau social fatigués par les Twittos trop bavards. Et pour cause, cette dernière permet de masquer dans son fil d'actualité les tweets de comptes de son choix.

Plus les jours passent, plus Twitter ressemble à Facebook. Le nouveau design des profils le prouve, ce dernier rappelant fortement celui de la Timeline du réseau social de Mark Zuckerberg. L'oiseau bleu introduit aussi de plus en plus d'options que l'on retrouve également sur sa plate-forme concurrente à l'image de la fonction de Facebook permettant d'exclure de son fil d'actualité les publications de certains de ses amis.

Une fonction "muet" sur Twitter

Sur son blog, Twitter annonce en effet le déploiement d'une fonctionnalité baptisée "Masquer" qui offre la possibilité aux Twittos de camoufler les tweets de comptes jugés trop bavards, et ce tout en continuant à les suivre. Celle-ci sera progressivement accessible via le menu "Plus" d'un message ou directement par le biais du compte à bâillonner. Notez que l'utilisateur rendu muet n'en saura rien, de quoi éviter les incidents diplomatiques.

Une fausse nouveauté

Si cette option est nouvelle sur la plate-forme web de Twitter - et très prochainement sur ses applications iOS et Android, elle ne l'est pas sur certains logiciels tiers. Les aficionados de Tweetdeck ou encore Tweetbot pouvaient déjà masquer les messages des Twittos de leur choix, soit en créant des filtres, soit en établissant tout simplement des listes. Quoi qu'il en soit, nul doute que cette fonction sera mise à profit par plus d'un internaute !

A lire aussi : Le Joueur du Grenier : le Youtuber énervé de la manette / E3 2014 : Microsoft, Sony.. dates et détails des conférences du salon du JV

Twitter
Twitter : un tweet de la police sur les nudes et le revenge porn choque, la police s'excuse
#etudiantspasinfluenceurs : le gouvernement répond aux jeunes qui ne se sentent pas représentés
Docbae faux docteur ? Il a usurpé l'identité d'un italien pendant plus d'1 an, la victime réagit
Face au hashtag #SciencesPorcs qui dénonce les viols à Sciences Po, une enquête a été ouverte
voir toutes les news de Twitter Découvrir plus d'articles