Coup de tonnerre dans la vie d'un rockeur en manque de reconnaissance !

Maxime, une mini star du Rock en a marre de la ville, du stress, de la célébrité. Il décide alors de retrouner vivre chez son père, au fin fond de la Bourgogne, dans la petite ville de Tonnerre.

Ah ! Retourner chez papa ! Cette question mérite grand débat !
Mais heureusement, Maxime va faire la rencontre de Mélodie, une femme belle et spontanée, beaucoup plus jeune que lui. Et évidemment, les deux âmes esseulées vont vivre une idylle parfaite. Oui, j'ai bien dit parfaite, enfin... Jusqu'à ce que Mélodie décide subitement de passer à autre chose et disparait complètement de la vie de Maxime...

Le film est coupé en deux parties : la première est digne des plus grands contes de fées. Deux amoureux qui s'aiment... A la fin, ça peut même nous filer la nausée.

Mais, tout bascule dans le noir, le sombre et la depression à partir du moment où Mélodie prend la fuite. Maxime, possessif presque excessif est en souffrance et nous, on a beaucoup de peine pour lui.

Vincent Macaigne dans le rôle principal est excellent ! Bernard Menèz qui interprète son père est plus vrai que nature lorsqu'il doit se la jouer désinvolte, désintéressé à limite de l'égoïsme. La relation père-fils est au final le centre de l'histoire. Ces deux types enchaînent les déceptions amoureuses, à croire que c'est héréditaire...

"Tonnerre", l'orage n'est pas loin le 29 janvier dans nos salles.

News
essentielles
sur le
même thème