Tibo Inshape : le YouTubeur ouvre sa propre salle de musculation
Qui a dit qu'on ne pouvait pas réaliser ses rêves avec YouTube ? Comme vient de l'annoncer le vidéaste Tibo Inshape, grâce à son énorme succès sur la plateforme, il va bientôt ouvrir sa propre salle de musculation.

Il y a quelques semaines, Tibo Inshape confiait sur sa chaîne avoir profité de ses études en école de commerce pour imaginer un joli projet : "Pour valider l'année il a fallu réaliser un business plan. Pour faire simple, il fallait inventer une entreprise originale et réalisable. J'ai dû écrire plus de 50 pages dessus. (...) Moi je suis un mec simple, on me demande de parler de quelque chose, boom "salle de muscu". (...) On peut être sûr que la muscu c'est un secteur d'activité en pleine expansion." Et il faut croire que ce projet lui est longtemps resté dans la tête, puisqu'il a cette fois-ci profité d'une nouvelle vidéo pour annoncer... l'ouverture de sa propre salle de musculation.

Une salle de muscu made in Tibo Inshape

Alors non, elle ne sera pas aussi luxueuse et branchée écologie que celle imaginée pour ses études, mais elle sera à son image. Malgré de nombreux travaux encore à terminer, Tibo Inshape n'a en effet pu s'empêcher de nous offrir un avant-goût du résultat final. Au programme ? Les sportifs y retrouveront tout le matériel nécessaire pour faire gonfler les biceps et les pectoraux, mais également pour squatter en toute tranquillité et n'avoir aucune excuse pour échapper au jour des jambes. Par ailleurs, tandis qu'il ambitionne de rendre hommage à ses abonnés dans la déco de la salle, il prévoit également d'ouvrir... un espace cardio. Comme quoi, tout est possible. Et non, si vous vous posez la question, les vestiaires ne seront pas mixtes.

Un projet important

A l'heure où de nombreux YouTubeurs se contentent de boutiques de t-shirts/produits dérivés ou d'écrire des livres, Tibo Inshape s'apprête donc à se lancer dans une aventure aussi folle qu'importante financièrement, mais également logique quand on suit son parcours. Et alors qu'à la rédac on a hâte de découvrir le résultat final (qui ne devrait pas être décevant vu son expérience des salles), on lui souhaite autant de réussite que sur YouTube.