C'est la nouvelle série qui cartonne sur Netflix. Après Dahmer : Monstre, l'histoire de Jeffrey Dahmer, Ryan Murphy signe la série The Watcher qui n'est pas sans nous rappeler un autre succès de la plateforme : You. Ce que les personnages de la série, Nora et Dean Brannock, endurent est un cauchemar absolu... mais il est en fait basé sur une histoire vraie ! On vous raconte ce fait divers très flippant à l'origine du show.

Dans The Watcher, Nora (Naomi Watts , Dean Brannock (Bobby Cannavale) et leurs enfants réalisent un rêve, celui de posséder leur propre maison. Ils ont placé toutes leurs économies dans une belle demeure dans l'idyllique Westfield, une banlieue du New Jersey. Mais la joie se transforme rapidement en horreur. Non seulement ils ne cessent de se confronter à leurs étranges voisins, mais ils reçoivent bientôt des lettres de menaces d'un étranger qui se fait appeler The Watcher et qui devient de plus en plus une nuisance pour la famille.

Une adaptation que tout le monde voulait

Ce qui ressemble à une invention hollywoodienne inspirée des meilleurs films d'horreurs trouve en fait ses racines dans une affaire bien trop réelle qui s'est déroulée en 2014. Après qu'un article de fond détaillé sur les incidents a été publié sur la section The Cut du magazine New York en 2018, Netflix a finalement obtenu les droits de cette incroyable histoire dans une guerre d'enchères qui l'opposait à cinq autres studios.

Au départ, The Watcher était censée être un film, mais au final, la décision a été prise de la transformer en série et c'est un véritable expert du genre qui s'est vu confier le projet. Après tout, le créateur d'American Horror Story Ryan Murphy a déjà prouvé de manière impressionnante avec American Crime Story et plus récemment avec Dahmer qu'il peut traiter de vrais crimes choquants d'une manière particulièrement captivante. Et ça se confirme puisque les internautes ont validé The Watcher, sorti le 13 octobre dernier.

La vraie histoire vraie derrière The Watcher

La série The Watcher prend évidemment quelques libertés. Le comportement étrange ou même ouvertement hostile des voisins en particulier est en grande partie inventé, tout comme de nombreux événements à l'intérieur de la maison. Mais les premiers messages du Watcher ont été assez bien respectés, avant que la série Netflix ne s'éloigne de ce qu'il s'est réellement passé.

L'histoire s'est déroulée dans la vraie ville de Westfield dans le New Jersey et les homologues réels du couple Brannock s'appellent Derek et Maria Broaddus. Après un coup de coeur, ils ont acheté une sublime maison qu'ils ont payé la modique somme de 1,35 million de dollars. Un beau jour, alors qu'ils n'avaient même pas encore emménagé (contrairement à ce qu'il se passe dans la série), ils ont reçu une lettre.

>> Ça y est, la pub débarque vraiment sur Netflix, mais ce ne sera pas le seul changement sur votre abonnement <<

"Pourquoi êtes-vous ici" a écrit The Watcher, avant d'affirmer que sa famille surveillait la maison depuis des générations. "Connaissez-vous l'histoire de la maison ? Savez-vous ce qu'il y a dans ces murs ?" ont pu lire les Broaddus. L'auteur de la lettre a encore plus fait flipper la famille en dévoilant les avoir déjà observés et avoir vu leurs enfants. "Pour l'instant, j'en ai compté trois. Y'en a-t-il d'autres en route ? Devez-vous remplir la maison du sang jeune dont j'ai tant rêvé ? (...) Dès que je connaîtrai leurs noms, je les appellerai et les conduirai à moi." a écrit ce fou.

Une deuxième lettre a suivi dix jours plus tard, dans laquelle le Watcher a révélé une connaissance plus détaillée de la maison et de ses chambres. Il a également parlé des propriétaires précédents, qu'il avait déjà terrorisés et fait fuir avec succès, mais qui n'avaient pas dit un mot à Derek et Maria Broaddus lors de la vente de la maison. Après ces deux lettres effrayantes, le couple menacé a décidé d'éloigner leurs enfants de la maison et a finalement appelé la police. Ils ont fini par rester eux-mêmes à l'écart de la propriété, ce qui a incité The Watcher à écrire une troisième et dernière lettre : "Où êtes-vous allés les gars ? Vous manquez au 657 Boulevard". Pas flippant du tout.

Attention, la suite de cet article contient des spoilers sur la fin de la série.

Bobby Canavale dans The Watcher
Bobby Canavale dans The Watcher

Une affaire toujours non résolue

Au cours des mois et des années qui ont suivi, la police a tenté de découvrir l'identité du stalkeur, mais sans succès. Même aujourd'hui, on ne sait toujours pas qui se cache derrière ces menaces. Il a été supposé que l'auteur des lettres était une personne âgée du voisinage immédiat et -en raison d'une trace ADN sur l'une des enveloppes - peut-être même une femme, mais cela n'a pas été prouvé. Entre-temps, l'enquête a été mise en sommeil. Si cette histoire est un jour résolue, ce sera certainement uniquement en cas d'aveux du Watcher.

Après tout ça, la famille Broaddus a quand même pu vendre sa prétendue maison de rêve, dans laquelle elle n'avait jamais vraiment emménagé. Une autre famille l'a achetée en 2019, à un prix moindre puisque les Broaddus ont perdu environ 400 000 dollars en termes. Les nouveaux propriétaires ont été épargnés par d'autres lettres du Watcher... du moins jusqu'à présent.

Article écrit en collaboration avec nos collègues de FilmStarts.

Netflix
La Petite Fille sous la neige : la vraie histoire (bien différente) qui a inspiré la série de Netflix
Nouveautés Netflix : une nouvelle série qui a tout pompé à l'une des plus détestées par les abonnés
"Complètement con", "génie humoristique"... : la série britannique la plus drôle du moment est enfin dispo sur Netflix et fait pleurer de rire les abonnés
Ce film cartonne sur Netflix... alors qu'il n'aurait jamais dû voir le jour !
voir toutes les news de Netflix Découvrir plus d'articles