6 photos
Voir le diapo
Pour rappeler à tous que la capote n'est pas une option, AIDES a décidé de jouer la carte de l'humour. La semaine dernière, l'association a dévoilé une nouvelle pub, aussi drôle qu'efficace. Le message de cette campagne ? Attention les filles, le QI des garçons baisse quand ils se déshabillent.

Le combat continue

La lutte contre le Sida ne se résume aux 3 jours de mobilisation du Sidaction. Un mois après les millions récoltés grâce à la collecte de fonds parrainée par Pierre Bergé et Line Renaud, l'association AIDES nous rappelle que le VIH est toujours une réalité. Le préservatif reste donc toujours la meilleure des options pour éviter les risques.

"N'hésitez pas à réfléchir pour deux"

Même si des cas de quasi-guérisons et un vaccin testé sur l'homme ont récemment relancé l'espoir, il ne faut surtout pas faire une croix sur les capotes. Mais AIDES le sait bien, certains, un peu trop excités, "oublient" de se protéger. L'association a donc imaginé un spot décalé qui affirme : "Des études récentes démontrent que le QI des hommes chute au fur et à mesure qu'ils se déshabillent".

S'en suivent des images de garçons qui, au fur et à mesure qu'ils enlèvent leurs vêtements, deviennent de plus en plus crétins. "Alors dans les situations intimes, n'hésitez pas à réfléchir pour deux. Rhabillez-le", conclut la pub, alors qu'une jolie brune sort un préservatif de son tiroir. Efficace et drôle, que demander de plus ?