Suis-nous sur Snapchat

Purebreakoff

2013 semblait l'année de tous les succès pour le groupe Sexion d'Assaut, sorti triomphant des NRJ Music Awards. Mais le passé les a rattrapé. En 2010, dans une interview donnée au magazine International Hip Hop, le groupe affirmait être à "100% homophobes". Entre démentis et excuses maladroites, les huit lascars s'empê

2013 semblait l'année de tous les succès pour le groupe Sexion d'Assaut, sorti triomphant des NRJ Music Awards. Mais le passé les a rattrapé. En 2010, dans une interview donnée au magazine International Hip Hop, le groupe affirmait être à "100% homophobes". Entre démentis et excuses maladroites, les huit lascars s'empêtrent. Mais le mal est fait : le scandale prend de l'ampleur. Ils finissent par rejeter la faute sur la journaliste, qui s'est décidée à porter plainte pour diffamation. Le jugement aura lieu demain.

Le scandale homophobe en 2010
L'année avait pourtant bien commencé pour les Sexion d'Assaut : un triomphe aux derniers NRJ Music Awards et une plaque au Stade de France Boulevard. Les fils à maman du rap avaient presque réussi à faire oublier leurs frasques homophobes. Presque... C'était en 2010. Dans une interview donnée à la journaliste Nathalie Sorlin pour le magazine International Hip Hop, Lefa balance des propos homophobes."On est homophobes à 100% et on l'assume" assène le texte avant de continuer : "c'est une déviance qui n'est pas tolérable". Ces phrases ne passent pas, les médias s'indignent, les asso LGBT s'insurgent contre cette homophobie ordinaire. Certains de leurs concerts sont annulés, Indochine décide de quitter le label des rappeurs suite à ces déclarations.

Démentis et maladresse
Le groupe va ensuite s'empêtrer dans des démentis et autres excuses maladroites. Un jour, ils n'ont jamais dit ça, c'est la journaliste qui a tout inventé, le lendemain Lefa reconnaît ses dires et s'excuse avant de préciser qu'il n'avait pas vraiment conscience du sens du mot "homophobe". Le 28 septembre 2010, un communiqué officiel rejette à nouveau la faute sur la journaliste. Depuis trois ans, ils font tout pour se racheter une conduite, jouer les rappeurs bisounours et parviennent presque à faire oublier cet épisode.

Attaque pour diffamation
Depuis cette histoire, Nathalie Sorin a vu ses piges se réduire considérablement. Elle a donc décidé en décembre d'attaquer le groupe pour diffamation, comme le rapporte le Nouvel Obs. Lors de la première audience qui s'est tenue il y a quelques semaines, le groupe continue de démentir ces propos. Nathalie Sorin, qui se dit "écoeurée" de cette interview aurait quant à elle préféré s'être "cassée une jambe" ce jour-là. Elle était au mauvais endroit, au mauvais moment... Le jugement aura lieu ce jeudi.

Sexion d'Assaut
Sexion d'Assaut bientôt de retour ? "On fait tout pour" annonce Maître Gims
PNL, le "plus grand groupe de rap français" ? Les fans de Sexion d'Assaut répliquent
Sexion d'Assaut bientôt de retour ? La réponse de Black M
"Le retour des rois" : Sexion d'Assaut de retour avec un album... et un film sur son histoire
voir toutes les news de Sexion d'Assaut Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème