Netflix, Youtube : regarder du streaming vidéo serait néfaste pour la planète
Netflix, Youtube : regarder du streaming vidéo serait néfaste pour la planète
Si vous avez arrêté de prendre l'avion, que vous passez vos dimanches à nettoyer les plages et les rues des déchets ou à ramasser les mégots de cigarette, la prochaine étape pour protéger la planète serait-elle d'arrêter de regarder Netflix ou Youtube ? Selon Shift Project, le streaming vidéo serait responsable de près de 1% des émissions de gaz à effet de serre...

Il y a urgence ! Parmi les personnes (de plus en plus nombreuses) qui s'inquiètent pour l'avenir de la planète, certaines tentent de faire bouger les choses en interpellant par exemple les chefs d'État du monde entier, comme Greta Thunberg, en évitant de prendre l'avion, ou encore en ramassant les déchets ou les mégots. Faudra-t-il bientôt regarder moins de streaming ?

Regarder Netflix et Youtube dangereux pour la planète ?

Selon Shift Project, groupe de recherche français qui a publié en juillet un rapport sur "l'insoutenable usage de la vidéo en ligne", lequel a été repris ce 28 octobre par l'AFP, le streaming vidéo serait responsable de près de 1% des émissions de gaz à effet de serre. Entre les terminaux, réseaux de stockage et de diffusion, ça consomme beaucoup d'énergie ! La vidéo à la demande (avec ses géants Netflix ou Amazon et bientôt Apple TV + ou Disney +) domine et représente 34% du total, soit 102 millions tonnes de CO2. Viennent ensuite les vidéos pornographiques (27%), les "tubes" internet (21%) et les "autres" usages (18%).

Les internautes appelés à ralentir leur consommation

"La vidéo digitale, ce sont des fichiers très lourds et qui grandissent avec chaque génération de plus haute définition", relève Gary Cook, qui suit le secteur pour Greenpeace aux États-Unis. Des chiffres d'autant plus inquiétant que, selon le dernier rapport (septembre 2019) de la société canadienne Sandvine, spécialiste des équipements de réseaux, le streaming vidéo occupe aujourd'hui 60,6% du trafic global sur internet (12 % pour Google et Youtube, 11,44 % pour Netflix). Espérons que ce constat fera réagir les adeptes de vidéos streaming, et plus particulièrement les abonnés Netflix pour qu'ils diminuent leur temps passé sur la plateforme !

Netflix
Les séries en mode influenceuses : pourquoi elles multiplient les placements de produits
Mon Voisin Totoro, Le Voyage de Chihiro... le Studio Ghibli débarque sur Netflix
Marianne : pas de saison 2 pour la série de Netflix, les fans déçus
The End of the F***ing World : un espoir pour une saison 3 ? Alex Lawther (James) répond
voir toutes les news de Netflix Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème