6 photos
Voir le diapo
Les Anglais sont-ils à ce point si prudes ? Une pub très réussie pour la nouvelle Clio de Renault fait polémique en Grande-Bretagne. On y voit des danseuses burlesques s'y déhancher devant un faux-décor de Paris. Le spot a été carrément censuré.

Les Anglais sont-ils trop coincés ? Après la pub censurée de l'hébergeur de site internet CrazyDomains.co.uk avec Pamela Anderson, et le spot Chanel avec Keira Knightley jugé "trop sexy", l'Advertising Standards Authority a encore frappé bêtement et vient de pointer du doigt la pub trop "sexuelle" de la nouvelle Clio.

Renault invite à faire "Va va voom"

Pour présenter sa nouvelle Clio en grande-Bretagne, Renault a imaginé une campagne de pub décalée et sexy. Un client se rend chez son concessionnaire pour essayer le nouveau modèle. En route, le vendeur l'invite à appuyer sur le bouton "Va va voom", situé sur le tableau de bord. Apparait alors un faux décor de Paris sous les yeux du conducteur. Tout y est : la Tour Eiffel, le bistrot du coin, les deux amoureux, la baguette, l'automobiliste raleur et... les danseuses burlesques en petite tenue.

Une pub jugée sexiste

Aux Etats-Unis, Volkswagen s'était fait épingler il y a quelques mois pour une pub jugée raciste. En Grande-Bretagne, Renault doit faire face aux accusations de sexisme. L'Advertising Standards Authority a jugé que la gente féminine y était présentée comme de simples "objets sexuels" rapporte le Daily Mail. Renault s'est défendu en précisant que les danseuses n'étaient là que pour symboliser la Ville Lumière. Un argument bêtement rejeté par l'ASA qui a estimé que les gros plans sur les poitrines des demoiselles étaient bien trop nombreux. Résultat : la pub n'est désormais visible que sur le net. Mais on parie qu'elle saura rebondir grâce à un joli buzz.

News
essentielles
sur le
même thème