Trois ans après un premier volet sous forme de véritable baffe, place à Prototype 2. Cette fois, oubliez Alex Mercer, vous êtes dans la peau de James Heller. Pas de panique, Alex n'est pas bien loin et vous allez pouvoir retrouver tout ce que vous aviez aimé chez lui...avec pas mal de nouveautés que vous allez vite ado

Trois ans après un premier volet sous forme de véritable baffe, place à Prototype 2, édité par Activision et développé par Radical Entertainment. Comme on avait pu le voir avec les premières images du jeu vidéo, cette fois, oubliez Alex Mercer, vous êtes dans la peau de James Heller. Pas de panique, Alex n'est pas bien loin et vous allez pouvoir retrouver tout ce que vous aviez aimé chez lui...avec pas mal de nouveautés que vous allez vite adorer et un ambassadeur de luxe : avec l'acteur de Heroes Jimmy Jean-Louis ! Place au test de Prototype 2.

Prototype 2 débute avec un remember. Le virus sévit toujours à New-York mais, cette fois, on se retrouve dans la peau d'un certain James Heller. Ancien soldat en Irak, il revient aux US et découvre que sa famille a été tuée par cette saloperie de virus. Bien décidé à se venger, il va alors chercher Mercer aka LE responsable de ce bordel mais également Blackwatch et les membres du labo Gentek. Forcément, les choses vont vite dégénérer et Heller va lui aussi être contaminé et se retrouver dans le cas de Mercer, avec les mêmes pouvoirs.

Côté jeu, le plaisir est toujours au rendez-vous. Tout ou presque est possible. On peut tabasser les monstres, utiliser quasiment tous les éléments du décor, voler, marcher sur les murs, bref, encore plus que dans le premier volet encore, on se sent indestructible.

Pour vous débarrasser de ceux qui osent se mettre sur votre route, les pouvoirs du premier prototype sont au rendez-vous, à savoir la griffe, la masse, le fouet &co. Mais on ajoute cette année les tentacules ou encore les bombes. Bain de sang garanti. Et vous pourrez toujours bien sûr améliorer votre perso grâce à des missions. Vopus découvrirez aussi le système de traque, bien pratique (une fois qu'on le maîtrise) pour retrouver nos cibles.

Côté graphismes, Prototype 2 progresse largement par-rapport à son prédécesseur. La ville est beaucoup plus travaillée et l'impression générale n'est pas parfaite mais bien loin d'être négative. On n'est de toute façon pas là pour flâner et observer les buildings mais bien pour tout exploser.

Pour terminer, notez que les missions de ce second opus paraissent plus variées que dans le premier. Le bourrinage n'est plus la seule option puisque la traque, la poursuite ou l'infiltration deviennent quasi obligatoires. Vous apprécierez également l'humour de Heller, toujours prêt à balancer une bonne petite phrase (saluons au passage le très bon doublage !).

Note : 17/20 - Si vous aviez aimé le premier volet, Prototype 2 ne pourra que vous plaire. Plus travaillé, plus varié, il ne révolutionne rien et se contente de quelques améliorations. Ca tombe bien, c'est exactement ce qu'on pouvait espérer ! Foncez et défoulez-vous !

Jimmy Jean-Louis
Prototype 2 s'offre un ex Heroes comme ambassadeur