Un lycée américain ordonne de porter des sac à dos transparents pour éviter les fusillades.
Un lycée américain ordonne de porter des sac à dos transparents pour éviter les fusillades.
Houston, nous avons un problème ! Plusieurs lycées américains de Floride vont forcer leurs élèves à avoir des sac à dos transparents. Objectif ? Essayer d'échapper à des fusillades, celle de Parkland ayant ébranlé le pays. Non, vous ne rêvez pas, ils pensent que cette mesure pourrait épargner des vies.

Tout en transparence

Depuis la tuerie de Parkland, en Floride, le 14 février dernier, les Américains sont plus que jamais décidés à faire changer les choses. Leur but ? Qu'une loi soit adoptée à propos du port d'armes à feu. Après avoir été des centaines de milliers de stars et d'anonymes à la March For Our Lives, maintenant c'est un lycée américain qui crée le buzz en affichant une nouvelle mesure peu commune pour éviter les drames.

Pour contrer les fusillades qui ravagent les Etats-Unis, l'école a décidé d'obliger les lycéens à porter... des sacs à dos transparents. Alors certes, c'est tendance (même Chanel avait sorti son sac à main en PVC), mais on ne voit pas bien en quoi cela peut empêcher un jeune déséquilibré de commettre un massacre. C'est un peu comme se passer de la pommade pour éviter un cancer de la peau. Ça ne sert pas à grand chose.

"Les sacs à dos transparents sont désormais les seuls qui seront autorisés sur le campus" a ainsi annoncé Robert W. Runcie, directeur des écoles publiques du comté de Broward, en Floride, dans sa lettre adressée aux parents d'élèves. "Nous voulons vous assurer que la sécurité de nos étudiants et de nos employés est notre priorité absolue" a-t-il aussi expliqué dans la suite de son texte.

Les twittos rient jaune

Robert W. Runcie a ajouté que les élèves devront porter un badge d'identité tout au long de la journée, que des détecteurs de métaux devraient être installés et que le réseau de surveillance vidéo serait amélioré. Malgré l'idée (saugrenue ?) d'imposer des sacs à dos transparents (qui seront fournis gratuitement) et toutes ces nouvelles mesures dévoilées, les lycéens ne semblent pas rassurés. Et leurs parents non plus.

Ils ont été nombreux à réagir sur Twitter, une étudiante lâchant par exemple avec humour : "Super. Les sacs à dos transparents vont tout changer. J'apprécie l'effort, mais je préférerais une loi sur le contrôle des armes plutôt qu'un sac à dos transparent".

Une autre, carrément outrée, a déclaré : "Bravo l'Amérique qui fait de mon école une prison, parce que les législateurs n'ont pas le bon sens de réformer le contrôle des armes". "Je ne pense pas que ça résoudra le problème" a précisé un autre twitto.

Et il y a quelques semaines, deux lycéens ont été arrêtés en possession de couteaux, tandis qu'un autre a été interpellé après avoir écrit des menaces sur les réseaux sociaux. Le sac à dos transparent semble donc être simplement une sorte de pansement en attendant une opération, à savoir une loi fédérale.