TPMP : polémique après un débat sur le viol, le CSA saisi
TPMP : polémique après un débat sur le viol, le CSA saisi
Niveau polémiques, TPMP a su faire profil bas pendant un long moment. Malheureusement, depuis jeudi soir, Cyril Hanouna et son équipe se retrouvent à nouveau au coeur du scandale. Accusés de banaliser le viol après un débat sur le viol conjugal, certains chroniqueurs ont choqué de nombreux télépsectateurs, qui ont saisi le CSA. Ils ont réagi.

Après avoir été accusé d'homophobie, TPMP se retrouve au coeur d'un nouveau scandale. En cause : un débat au sujet du viol conjugal qui a eu lieu ce jeudi 25 octobre 2018, alors que l'émission de C8 revenait sur le sondage sur le consentement sexuel de l'émission Lovin'Fun sur Fun Radio mardi soir et qui était : "Charlotte ne supporte pas que son mec lui fasse l'amour la nuit quand elle dort. Vous trouvez cela normal ?". Si Gilles Verdez a dénoncé "l'apologie du viol" en demandant la fermeture de la station Fun Radio, d'autres chroniqueurs ont été accusé de banaliser le viol.

Des propos qui ont choqué

Pour Géraldine Maillet, "mettre le mot viol, aujourd'hui, pour ce cas précis de Charlotte, ça n'a aucun sens, voilà. C'est presque dangereux pour tout le monde." Un avis partagé par Matthieu Delormeau : "Employer le mot viol pour ça, c'est une honte pour les gens qui se font violer. Il y a des gens qui se font violer, on sait vraiment ce que c'est que le viol. 99% des gens ont compris la question: c'est réveiller sa copine qui a envie de dormir et pas envie de faire l'amour. C'est pas un viol en l'attachant, en la contraignant". Présente sur le plateau de TPMP, Delphine Wespiser a ajouté : "Avec Charlotte, on ne parle pas de son voisin, on parle de son petit copain, avec qui elle est et qu'elle est censée aimer. [...] Des choses qui se font quand l'une ou l'autre des personnes dorment, c'est tout à fait mignon, c'est tout à fait sympa".

Le CSA saisi, les chroniqueurs s'excusent

Des propos qui ont choqué de nombreux téléspectateurs, à tel point que, selon nos confrères du Huffington Post, le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel a reçu près de 650 plaintes. La séquence a quant à elle été supprimée du replay de la chaîne et l'émission n'a pas été rediffusée vendredi matin. Quant à Matthieu Delormeau, Géraldine Maillet et Delphine Wespiser, ils ont tous les trois présenté leurs excuses sur Twitter ce vendredi soir.

TPMP
Yuriy, 15 ans, agressé violemment à Paris : le témoignage poignant de sa maman dans TPMP
TPMP : Pascal Salviani (Koh Lanta) devient chroniqueur de Cyril Hanouna
JulienBeats dans TPMP : école, parents, succès sur YouTube... Le chroniqueur rap se confie
La France a un incroyable talent : des buzz truqués ? Ahmed Sylla réagit
voir toutes les news de TPMP Découvrir plus d'articles