PNL : leur team accusée d'agression par un photographe
PNL : leur team accusée d'agression par un photographe
Plus de peur que de mal pour PNL et leur équipe. Selon Ouest France, le bus de tournée des deux rappeurs aurait été au coeur d'un accident ce dimanche 8 mai 2022, alors que les deux frères se rendaient à Nantes pour un concert. Un incident qui aurait ensuite donné lieu à une altercation : un photographe du média accuse des membres de l'équipe du groupe de l'avoir agressé.

PNL est de retour sur les routes. Après plusieurs reports, Ademo, N.O.S et toute leur team ont lancé le 4 mai 2022 leur grande tournée qui passera pas l'Accor Arena de Paris à la fin du mois de mai. Ce dimanche 8 mai 2022, le groupe qui a signé les titres Au DD et Blanka se produisait au Zénith de Nantes. Un concert bien maintenu malgré un accident survenu un peu plus tôt dans la journée.

Le bus de PNL au coeur d'un accident

Comme le dévoilait Ouest France, l'équipe de PNL a été victime d'un accident : leur bus qui circulait sur l'autoroute A11 dans le sens Paris-Nantes s'est retrouvé dans le fossé. Trois personnes ont été légèrement blessées et transportées à l'hôpital de Nantes, et une dizaine de personnes étaient présentes dans le véhicule au moment de la sortie de route. Selon une source proche de l'enquête citée par Ouest France, le chauffeur se serait endormi au volant. Une enquête a été ouverte.

Un photographe accuse leur équipe d'agression

Si cet accident fait parler, c'est aussi car un photographe de Ouest France a expliqué avoir été victime d'une agression par l'équipe de PNL. Sur place, l'homme a commencé à prendre des photos de l'accident avant d'être interrompu par la police qui lui a demandé de quitter les lieux. "Il n'a pas le temps de s'exécuter quand plusieurs passagers du groupe lui tombent dessus, l'un d'eux pénètre dans sa voiture et attrape un appareil photo sur le siège passager." peut-on lire sur un article mis en ligne par Ouest-France.

"Je n'ai rien pu faire, les gendarmes ont pu éviter que cela dégénère mais j'ai cru qu'ils allaient me tabasser" a-t-il expliqué. Ces personnes non identifiées lui auraient ensuite demandé de supprimer les photos prises et l'auraient pris en photo. "Le photographe n'a pas été en mesure de certifier qu'un des deux rappeurs faisait partie des agresseurs." précise Ouest France qui a condamné l'agression et dénoncé une "atteinte au droit d'informer". Le journal a décidé de "porter cette affaire en justice" peut-on également lire.

PNL
PNL : leur team accusée d'agression par un photographe après un accident de bus avant leur concert à Nantes
Ademo (PNL) jugé pour "rébellion" et "outrage" : le rappeur finalement relaxé
Ademo (PNL) jugé pour "outrage" et "rébellion" : 2 mois de prison ferme (sous bracelet) requis
Ademo (PNL) libéré après son arrestation musclée : son jugement programmé
voir toutes les news de PNL Découvrir plus d'articles