10 jours après s'être fait violemment agressé par trois individus, Pierre-Ambroise Bosse sort du silence. Victime "de multiples fractures au visage", le champion du monde du 800m donne des nouvelles rassurantes sur son état et avoue être passé à côté du pire...

Le 27 août dernier, Pierre-Ambroise Bosse était victime d'une violente agression sur le parking du casino de Gujan-Mestras (Gironde), quelques jours seulement après avoir été sacré champion du monde du 800m à Londres. Blessé, il a dû mettre fin à sa saison sportive, comme il l'avait annoncé sur Facebook. Moins de deux semaines plus tard, l'athlète est sorti du silence lors d'une interview accordée à RTL. Et les nouvelles sont plutôt rassurantes : "Même si c'est une agression très violente, je vais beaucoup mieux. Je voudrais dire aux gens que j'ai eu beaucoup de chance dans mon malheur, même si c'est une agression très violente."

"J'ai failli perdre mon oeil"

Et pour cause, il aurait pu être blessé encore plus gravement : "J'ai failli perdre mon oeil, mais il n'y a rien de grave finalement. (..) Je n'ai pas le droit de me moucher, d'éternuer, de tomber malade, de faire du sport... En fait, il ne faut pas que mon pouls monte pendant six semaines. C'est assez incroyable. Je suis vraiment convalescent et je fatigue vite".

Il remercie ses fans...

Heureusement, il a pu compter sur le soutien de ses nombreux fans, qu'il a d'ailleurs tenu à remercier dans un long post Facebook publié ce mercredi 6 septembre 2017, avouant avoir été touché par certains messages : "Je tiens à remercier chacun d'entre vous pour l'affection que vous m'avez apporté. Ce soutien m'a vraiment rendu fort. [...] Certains témoignages m'ont fendu le coeur. Et je me suis senti tout petit face aux atrocités que certains ont vécu dans leur vie."

... et annonce son retour !

Un message dans lequel il annonce également son retour sur le devant de la scène : "Maintenant, je dois avancer et tourner la page. J'aimerais que vous la tourniez avec moi. Alors j'ai décidé d'être présent au DécaNation ce samedi à angers, pour plusieurs raisons. La 1ère, retrouver mes petits champions de L'equipe de France. La 2 ème, fêter cette saison incroyable dans un moment convivial autour du sport et des valeurs magiques qui l'entourent.".

News
essentielles
sur le
même thème